Mon compte Devenir membre Newsletters

Contrat de portage salarial, une opportunité pour les chefs d’entreprise

Publié le par

Apparu au milieu des années 1980 sur le territoire français, le portage salarial n'est sorti véritablement de l'ombre qu'au milieu des années 2000

Le portage salarial a connu une histoire mouvementée. En effet, il a fallu attendre 2005 pour voir des accords concrets entre les syndicats représentatifs de salariés et les organisations patronales se former pour réduire la précarité de ce type de contrat. Désormais, les salariés portés possèdent des garanties grâce à la création de divers accords de branche et de la mise en place d'un observatoire paritaire du portage salarial. 30 000 et 50 000 personnes utilisent ce système sur le territoire français. Le gouvernement et les partenaires sociaux travaillent en ce moment sur une ordonnance qui pourrait être publiée en fin d'année. L'objectif est de permettre à plus de travailleurs et à plus de sociétés d'avoir recours au portage salarial.

Mais qu'est ce qu'un salarié porté ? Il s'agit d'une personne physique lié à un contrat tripartite avec une société de portage salarial et une entreprise cliente. Le salarié porté propose, de manière ponctuelle, ses services à une entreprise cliente. Ces derniers doivent se mettre d'accord sur le prix et le contenu de la prestation. Si un accord est conclu, l'entreprise cliente et la société de portage signe un contrat de prestation de services. La société de portage (voir exemple) transmettra une facture d'honoraire à l'entreprise cliente concernant la prestation du salarié porté. Celui-ci se verra rémunéré, comme un salarié, par la société de portage salarial après déduction des cotisations salariales, patronales et sociales. Aussi, la société de portage prélève une commission qui tourne autour de 10%, parfois plus.

Face au déclin du CDI

Pour le salarié porté, c'est la possibilité de consacrer plus de temps à son activité en s’affranchissant de la gestion administrative. En quelques sortes, le salarié porté bénéficie des avantages de l'indépendance de l'auto entrepreneuriat tout en profitant des bénéfices du salariat grâce statut de salarié et aux garanties que cela apporte (droit à la retraite, sécurité sociale, indemnisation chômage). Dans un climat économique complexe, le contrat de portage est en plein essor. Il s'avère attractif pour les plus jeunes comme pour les séniors qui y trouvent des motivations variées. Un tremplin pour un début de carrière avant de se lancer dans la création d'entreprise, une piste d'atterrissage pour les séniors qui souhaitent préparer leur retraite...

Du coté des chefs d’entreprise faisant appel au salarié porté, il s'agit d'accéder aux compétences d'un salarié qualifié en s'engageant sur le court terme. Là aussi, le recours à ce type de contrat est idéal actuellement. Les chefs d’entreprise sont prudents et peuvent assurer l'essentiel en limitant leur engagement. Le portage salarial pourrait être un contrat d’avenir, il faut dire que deux-tiers des cadres pensent que le CDI ne sera bientôt plus la norme.