Mon compte Devenir membre Newsletters

Les 3 clés d'une utilisation efficace des cabinets de recrutement

Publié le par

Lorsqu'un poste est difficile à pourvoir, recourir à un cabinet de recrutement devient souvent indispensable pour capter les meilleurs profils. Cependant, alors que travailler avec des cabinets de recrutement est fréquent et que le choix parmi ces cabinets est large, il est très difficile de s’assurer que leur prestation permettra d'aboutir au recrutement de la perle rare. Il existe toutefois un élément commun à la majeure partie des recrutements complexes réussis. Peu importe le niveau de poste, le secteur d'activité ou les compétences recherchées, un recrutement complexe n'aboutit que lorsqu’il constitue la priorité du cabinet de recrutement. Partant de ce constat simple, obtenir l'investissement total des cabinets de recrutement doit être une priorité et cela s'obtient via 3 clés.

 

Comme toute entreprise, les cabinets de recrutement priorisent leurs actions afin de maximiser leur retour sur investissement. Cette potentialité de retour sur investissement va déterminer la catégorie (priorité faible, moyenne ou haute) dans laquelle sera classée chaque mission de recrutement au sein du cabinet.

Pour maximiser les chances de pourvoir le poste ouvert au sein de votre entreprise, le but est donc de faire en sorte que les cabinets de recrutement classent votre recherche dans la catégorie "priorité haute". Y parvenir tient en 3 critères essentiels.

 

1- Qualité plutôt que quantité

Une fois la liste de cabinets partenaires potentiels établie en fonction de vos propres critères, il est essentiel de n'en retenir qu'un ou deux pour votre travailler sur votre besoin. Cela peut sembler de prime abord paradoxal. Il semblerait logique de penser que plus il y a de recruteurs travaillant pour vous, plus les candidats contactés sont nombreux et plus il y a donc de chances de trouver de bons candidats. Contrairement aux idées reçues, avoir plusieurs cabinets de recrutement travaillant sur le même besoin s’avère contre productif. Se sachant en situation de forte concurrence, avec donc moins de chances d’être le "vainqueur", les cabinets classeront votre besoin dans la catégorie "priorité faible". Ils se contenteront d’appeler les candidats déjà connus (dans leur CVthèque ou sur les jobs boards) espérant le coup de chance et n’investiront pas plus de temps et d’énergie.

A l’inverse, travailler avec seulement deux agences, voire même en exclusivité, va naturellement les motiver beaucoup plus et améliorer grandement le classement de votre mission. Les agences savent en effet que le succès de la mission (et la facturation qui va avec) ne réside dans ce cas là que dans leurs propres efforts, qui seront donc beaucoup plus importants.

Une sélection (très) restreinte de cabinets de recrutement afin de privilégier la qualité de leur travail est donc une première étape essentielle. Toutefois, cela ne constitue pas le seul élément à prendre en considération.

 

2- Se positionner comme vrais partenaires

Il est commun de penser qu’en tant que client, vous n’avez pas à vous adapter aux agences de recrutement, qu’il leur incombe de faire tous les efforts si elles veulent récupérer votre argent. Cela est bien évidemment faux car là encore, vous n’arriverez pas très haut dans la hiérarchie des priorités des cabinets.

Vous et les cabinets de recrutement avez un but commun, trouver le candidat idéal et pourvoir votre poste. L’idée est donc de maximiser les chances d’y parvenir, pour vous en rencontrant plusieurs candidats de qualité, pour eux en facilitant leur travail et le processus de manière générale.

N’hésitez donc pas à accéder aux demandes des agences de recrutement. Rencontrer le manager direct lors de la prise de poste et garder le contact durant le processus, connaître les raisons de la vacance, les difficultés sur le poste, etc., toutes ces demandes sont légitimes et permettent de grandement faciliter et améliorer le travail des agences de recrutement. En retour, vous pourrez expliquer en détail les critères importants à vos yeux, le type de candidats que vous recherchez ou ne souhaitez pas, et même obtenir des informations extrêmement utiles sur votre secteur d'activité glanées par les cabinets durant leurs recherches (salaire moyen, leviers de motivation des candidats, tendances du marché, etc.).

En privilégiant la qualité plutôt que la quantité vous passez de "priorité faible" à "priorité moyenne", et en se positionnant comme vrais partenaires vous passez désormais en "priorité haute". C’est déjà une très bonne chose mais grâce à un dernier facteur, vous allez faire passer votre mission en "top priorité".

 

3- Communication régulière et réactive

Une communication régulière se traduit par exemple par une conférence téléphonique hebdomadaire entre le service RH, l'opérationnel et le cabinet de recrutement. Lors de cet appel vous pourrez avoir un compte rendu précis de l'activité du cabinet (nombre de personnes contactées et rencontrées, difficultés dans la recherche, éléments clé dans la motivation des candidats, etc.). Si la recherche dure du fait de trop grandes difficultés, cela pourra aussi permettre d'échanger sur les solutions possibles (nouvelle stratégie de recherche et actions à venir, problèmes avec les profils que vous avez reçus jusque là, critères potentiellement négociables afin d'attirer plus de candidats, etc.). Grâce à cette communication régulière, les deux parties sont maintenues dans un processus actif et engagées à œuvrer communément à l'atteinte de l'objectif.

Une communication réactive implique des réponses rapides de part et d'autre. Lorsque le cabinet vous fait parvenir un CV, vous devez vous engager à donner une réponse détaillée (et harmonisée entre votre service RH et les opérationnels) dans les 24 à 48 heures. Si le profil ne correspond pas, expliquez pourquoi et ce que vous aimeriez voir dans les prochaines candidatures. De même, lorsque vous rencontrez l'un des candidats soumis par une agence de recrutement, vous devez vous imposer les mêmes délais dans le compte rendu d'entretien et la transmission des éléments positifs et négatifs ainsi que la suite donnée à cette candidature.

Grâce à cette communication réactive et régulière, les cabinets pourront réorienter leur recherche rapidement vers des profils plus adaptés à votre besoin.

 

Suivre ces 3 règles simples permet d'arriver à un ratio "mission confiée/mission remplie" très élevé. Les cabinets préfèreront travailler pour vous, même sur des missions complexes, car ils se sentiront valorisés et sauront que trouver des solutions sera toujours possible avec vous. Leur retour sur investissement restera donc toujours plus élevé en travaillant pour vous que pour d'autres clients.

De votre côté, vous aurez des partenaires réellement engagés, et vous pourrez suivre au quotidien l'avancée des recherches. Vous aurez également la certitude que les cabinets de recrutement recherchent continuellement les meilleurs candidats, même sur des missions difficiles. En effet, aucune agence de recrutement ne souhaitera donner de compte rendu hebdomadaire (lors des conférences téléphoniques mentionnées précédemment) sans avoir la certitude d'avoir fait du bon travail. Elles seront donc "forcées" de fournir la meilleure prestation possible.

C'est en suivant ces 3 règles simples que les cabinets de recrutement placeront votre besoin en tête de leurs priorités et fourniront de ce fait beaucoup d'efforts. Si les résultats seront bien meilleurs et plus rapides, votre relation de travail sera également plus agréable et moins stressante, ce qui présente également un intérêt non négligeable dans le cadre de partenariats durables.