Mon compte Devenir membre Newsletters

Parler en public, la hantise des dirigeants

Publié le par

Près d'un dirigeant sur deux redoute de s'exprimer en public et 43% d'entre eux appréhendent les échanges avec les journalistes, selon le premier baromètre de la prise de parole.

Parler en public, la hantise des dirigeants

Près d'un dirigeant sur deux redoute de s'exprimer en public, et neuf patrons sur 10 expriment un besoin réel de perfectionner leurs interventions pour améliorer la communication de leur entreprise. C'est ce que révèle le premier baromètre de la prise de parole publié le 17 décembre 2014 par l'agence de communication The Message Company.

Les dirigeants interrogés confient l'importance d'apprendre à gérer leur image pour "gagner en visibilité et/ou notoriété". Un grand nombre semble être confronté à la mission de "combler le déficit de notoriété positive". Cette tâche rigoureuse et déterminante nécessite de faire passer un message pour valoriser ses actions en sachant parler des succès en dépit des contraintes.

Un besoin de porter des messages concrets

Certains dirigeants, conscients du manque de clarté de la communication de leur entreprise, avancent qu'il est important de "faire comprendre simplement l'approche de l'entreprise" en externe, mais aussi en interne afin de "donner une vision commune pour créer une dynamique".

80% des dirigeants déclarent avoir besoin d'un discours clair ou mieux structuré. Ils désirent avant tout "clarifier leur message, être concrets, chaleureux et illustratifs". Ils souhaitent également apprendre à convaincre un opposant, être mieux préparés à gérer une situation de crise, et ainsi être en mesure de répondre rapidement à des sujets sensibles.

43% appréhendent les interactions avec les journalistes

L'étude révèle également que 43% des sondés appréhendent les échanges avec les journalistes. Si les dirigeants conçoivent aisément l'importance des retombées presse en termes de visibilité, de notoriété pour leur entreprise, ils semblent très méfiants. Ils souhaitent avant tout "acquérir les techniques pour ne pas se faire embarquer par les questions des journalistes", "apprendre à ne pas subir l'entretien", "gérer les situations difficiles", ou encore "acquérir des techniques pour ne pas se laisser piéger en interview".

Quelles que soient les situations, la préparation d'un discours est indispensable. La définition d'un message permettra de réduire votre stress, d'opter pour la bonne gestuelle et de capter l'attention du public.

Méthodologie: cette étude a été menée durant 12 mois sur 302 dirigeants travaillant au sein de 75 entreprises