Mon compte Devenir membre Newsletters

[Idée d'ailleurs] Ce patron américain s'inspire d'un économiste français pour augmenter ses salariés

Publié le par

De la théorie à la pratique, il n'y a parfois qu'un pas. C'est ce que démontre Mark Bertolini, dirigeant du groupe américain Aetna, qui va augmenter les plus bas salaires de son entreprise de 33%. Une décision directement inspirée de l'économiste Thomas Piketty, auteur du Capital au XXIème siècle.

[Idée d'ailleurs] Ce patron américain s'inspire d'un économiste français pour augmenter ses salariés

© Aetna

Les salariés d'Aetna, groupe d'assurance-santé américain, ont commencé 2015 avec une bonne nouvelle : leur patron a décidé d'augmenter le salaire minimum de l'entreprise de 12 à 16 dollars de l'heure (de 10 à 14 euros environ). Une mesure qui sera effective dès avril prochain et doit concerner au moins 5700 collaborateurs (12% de l'effectif). Ce qui représente pour certains employés une augmentation de 33%.

Selon le Wall Street Journal, le président du groupe, Mark Bertolini, aurait pris cette décision après avoir lu l'ouvrage de l'économiste français Thomas Piketty, auteur du best-seller Le Capital au XXIème siècle, qui se penche sur l'évolution des inégalités et de la répartition des richesses.

Inventer un nouveau pacte social

Au-delà de la réduction des écarts de rémunération entre salariés, le dirigeant voit plus loin. "Ce n'est pas seulement histoire de payer les gens. Il s'agit d'un nouveau pacte social. Pourquoi les entreprises n'inventeraient-elles pas des solutions innovantes pour améliorer les choses ?", rapporte-t-il au journal.

À plus court-terme, le dirigeant d'Aetna espère bien aussi néanmoins réduire son turnover qui coûterait chaque année à l'entreprise environ 120 millions de dollars par an (103 millions d'euros).