Mon compte Devenir membre Newsletters

Management : 4 compétences à développer de toute urgence

Publié le par

Ère de la gratuité, Big Data, économie collaborative, génération Y... Dirigeants, vous devez composer avec des tendances de fond qui vont révolutionner votre façon de manager et votre organisation. Le point sur les compétences clés à développer.

Management : 4 compétences à développer de toute urgence

© lculig - Fotolia.com

1. Développez votre agilité

Le dirigeant de demain sera un dirigeant agile. Autrement dit, extirpez-vous de votre champ traditionnel d'expertise pour rester à l'affût de tout ce qui touche de près ou de loin votre écosystème et votre organisation. "Cela commence par identifier et décrypter les signaux faibles dans votre environnement", conseille Valérie Rocoplan, fondatrice et dirigeante du cabinet de coaching Talentis.

La consultante en veut pour preuve la croissance fulgurante d'Airbnb, de Blablacar ou encore du Bon coin. Profitant du boom de l'économie numérique et collaborative, ces start-up ont grappillé de généreuses parts de marché aux géants de leurs secteurs en répondant à un besoin latent et inassouvi des consommateurs. Légère hausse du taux de réclamation client, retards inhabituels de certains collaborateurs, nouvel entrant sur le marché... Les alertes potentielles sont nombreuses. À vous de prendre de la hauteur et d'en tirer les bons enseignements pour votre business..

Être agile, c'est aussi faire preuve de souplesse et de réactivité. Fini les plans de développement rigides sur cinq ans et la culture du " top - down ". "Définir un cap stratégique sera toujours nécessaire, mais l'élaboration de la stratégie des entreprises sera dans les années à venir probablement réétudiée tous les six mois à un an, avec l'ensemble des parties prenantes pour pouvoir s'ajuster au mieux aux événements du marché", estime Valérie Rocoplan.

2. Libérez votre entreprise

Valérie Rocoplan l'assure, partagez le pouvoir, c'est possible ! Selon la consultante, la dimension collaborative de la prise de décision est vouée à se généraliser dans un environnement économique, social et légal de plus en plus complexe. Ce qui fera la différence : votre capacité à nouer des alliances, à activer vos réseaux et à influencer et rassurer votre entourage.

A l'échelle de l'organisation, l'idée n'est pas d'abolir toutes les règles et process de votre entreprise mais bien de les réinventer. "L'entreprise de demain va davantage s'organiser en cluster ou en pôles d'expertise avec un leadership tournant, que selon des niveaux hiérarchiques rigides", prédit Valérie Rocoplan.

En France comme à l'étranger, des initiatives émergent déjà en ce sens. Dans la Somme, l'usine Favi, ETI sous-traitante de l'industrie automobile, fonctionne par exemple sans échelon hiérarchique. En 2013, le dirigeant de Figure 53, un éditeur de logiciels américain a par ailleurs proposé à ses salariés de fixer eux-mêmes le niveau de leurs salaires. On peut encore citer l'unité de production de Montauban de la biscuiterie Poult qui a, quant à elle, associé les 400 collaborateurs du site à la réorganisation de ses services. "Une manière de considérer chaque salarié comme un pair plutôt qu'un simple exécutant", commente Valérie Rocoplan.

3. Réinventez votre leadership

Porter un autre regard sur vos salariés, mais aussi sur vos responsabilités. Les révolutions en cours, qu'elles soient digitale, citoyenne, collaborative ou générationnelle, vont indubitablement challenger votre leadership de dirigeant et de manager. "Les salariés sont de plus en plus en quête de sens. Ils développent un nouveau rapport au travail, à l'apprentissage et à la hiérarchie. Auparavant, votre autorité était fondée sur votre statut, votre expertise ou vos années d'expérience. Désormais, elle le sera de plus en plus sur votre capacité à développer des connexions et à favoriser le partage d'expérience au sein de vos équipes", projette la directrice de Talentis qui voit notamment dans l'utilisation des réseaux sociaux un nouveau moyen de légitimer son expertise.

Asseoir son autorité dans les années à venir, ce sera aussi manager en parité toutes les personnes de son équipe quels que soient leur âge, leur sexe, leur origine ou leur niveau de diplôme. Pour la coach, c'est la notion même de contrat de travail qu'il va falloir repenser. "Vos salariés ne vous appartiennent pas. Ce sont des gens avec qui vous allez collaborer de manière beaucoup plus transverse, satellitaire, et avec qui vous allez réinventer les règles de cette collaboration. Le télétravail à domicile ou dans les tiers lieux en est l'illustration parfaite."

4. Diffusez une culture forte du feedback

Aussi, dégagez-vous d'une posture de contremaître. L'évaluation de vos collaborateurs ne devra plus seulement reposer sur des reportings chiffrés hebdomadaires. Impulsez une culture du feedback transverse, à tous les étages de votre entreprise. Pour favoriser les échanges, deux préalables indispensables : la confiance et la considération. L'objectif étant de tirer parti de l'intelligence collective en stimulant l'esprit d'initiative de chacun. Par quoi commencer ? "Très simplement, affirme Valérie Rocoplan. Sollicitez directement l'avis de vos N-1, N-2 et même N-3 sur vos projets d'envergure."

De même, si vous désirez que vos collaborateurs soient davantage impliqués dans l'amélioration de votre organisation, vous devrez faire preuve de plus de transparence envers eux. "L'entreprise brésilienne Semco diffuse par exemple toutes les données financières de la société et forment ses salariés à l'interprétation de ces données. Pourquoi ? Parce que cela les responsabilise", poursuit l'experte.

Et même si vous êtes réfractaires, gardez en tête qu'à l'heure des réseaux sociaux et de l'ère de la recommandation, tout se sait très rapidement que vous le vouliez ou non. Condamnation pour licenciement abusif, mauvaises conditions de travail, service client dégradé, impayés... Croire que tout ce qui se passe entre vos murs ne passera pas la porte de votre entreprise est un leurre. Aussi, veiller à la bonne image et réputation de votre entreprise est l'affaire de tous et doit remonter au rang de vos priorités.