Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Absentéisme: moins d'1 cadre sur 3 remplacé

Publié le par

15,6. Tel est, pour un salarié du privé, le nombre de jours d'absence constaté en moyenne en 2013, selon le 6e baromètre de l'absentéisme réalisé par Alma Consulting Group. La gestion de ces absences s'avère très variable selon le statut du collaborateur...

En 2013, le nombre moyen de jours d'absence pour un salarié du privé s'élevait à 15,6 jours, avec des taux de remplacement très variables suivant le statut du collaborateur: alors que ce taux s'élève à 93% pour les ouvriers, il chute à 28% lorsqu'il s'agit des cadres.

Malgré la baisse du nombre de jours d'absence par rapport à l'année 2012 (un jour de moins), le coût de cet absentéisme augmente, notamment en raison d'un taux de remplacement plus important: 8,8 milliards d'euros en 2013.

L'étude révèle par ailleurs le désaccord entre dirigeants et salariés sur les raisons de l'absentéisme. Alors que 38% des dirigeants citent l'âge comme cause probable des absences, les salariés sont 33% à invoquer la situation personnelle. Cependant, l'état de santé du collaborateur reste la principale raison d'absence pour les deux parties.

Du côté des solutions, l'amélioration des conditions de travail fait l'unanimité, même si 96% des dirigeants pensent que d'effectuer des étirements avant la prise de poste serait une solution efficace (contre 26% des salariés), tandis que 96% des salariés estiment que des incitations financières auraient un meilleur impact (contre 52% des dirigeants).