Mon compte Devenir membre Newsletters

[Le jour où] La Fabrique - Cookies a détrôné Michel et Augustin chez Monop'

Publié le par

Il aura fallu 17 mois de test pour que les cookies réalisés par La Fabrique soient référencés dans les 270 magasins Monop' de France. Une expérience qui a permis à l'entreprise de passer de start-up à PME.

[Le jour où] La Fabrique - Cookies a détrôné Michel et Augustin chez Monop'

Tout a commencé par un simple e-mail, jeudi 29 janvier 2016: "Bonjour, nous sommes à la recherche de fabricants de cookies, pouvons-nous nous rencontrer?" On a évidemment répondu positivement. D'autant que, quelques mois plus tôt, en septembre, on avait justement lancé notre offre B to B. Mais lorsque le rendez-vous arrive, mercredi 11 février, après quelques échanges d'e-mails, on est hyper impressionnés. Même si on travaillait déjà avec Kompass, on était loin d'être prêts, notamment au niveau de l'ensachage!

Bonne nouvelle, une phase de test était prévue à partir de la mi-avril. Mais avec Monop', elle est généralement assez courte: ils tentent des choses, voient si ça prend et prennent rapidement des décisions. Heureusement, on a fait exception... pendant très longtemps!

17 mois de tests

Nos résultats étaient suffisamment bons pour qu'ils continuent à y croire, mais ils devaient être absolument sûrs qu'on puisse suivre la cadence en termes de production. Visiblement, on avait en face de nous une équipe qui croyait en notre potentiel car la phase de test a, pour nous, duré 17 mois. Période pendant laquelle nous avons été placés dans 13 Monop' d'Île-de-France.

Alexis de Galembert, fondateur de La Fabrique - Cookies

Heureusement, les retours consommateurs ont toujours été bons, car on était comparés à Michel et Augustin et tous les autres, bien plus forts que nous en marketing. Cette période d'essai a été longue et éreintante. On en a eu des bugs. Certains jours, on a même imprimé nos étiquettes à la main! On voulait ce contrat, bien sûr, mais on ne pouvait pas se permettre de perdre de l'argent sur ce test.

Je me souviens, avant la troisième prolongation, être allé au rendez-vous complètement vidé. Heureusement que mon associé, Pierre Bettencourt, était là! Au final, lundi 4 septembre, la nouvelle tombe: nous sommes déployés dans 270 magasins de l'Hexagone. Avec 650000 cookies annuels, cela représente 28 % de notre production, soit environ 15 % de notre chiffre d'affaires. Malgré l'énergie mise dans ce test, on a grandi par ailleurs, en développant nos boutiques dans les gares. Mais aussi en décrochant d'autres contrats avec des clients comme Elior.

On a aussi déménagé dans nos nouveaux locaux de Clichy, avec un vrai laboratoire et de vrais bureaux. Et, évidemment, nous nous sommes staffés, passant de un à trois pâtissiers, d'un à quatre "bouleurs" - ceux qui font les pâtons -, plus un poste d'ensacheur. Soit, au total, 11 personnes à la production, dix en boutique, un livreur et sept dans nos bureaux.

Bref, nous sommes passés du statut de start-up à celui de PME, sans perdre notre ADN. Notre chiffre d'affaires double tous les ans et, grâce au contrat signé avec Monop', il devrait exploser en 2018. On est partis pour de belles années!

La Fabrique-Cookies
Activité : Fabrication et vente de cookies
Ville : Paris (XVIIe)
Dirigeant : Alexis de Galembert, fondateur
Statut juridique : SAS
Année de création : 2012
Effectif : 29 salariés
CA 2017 : 1,3 M€

Mot clés : Start-up

Alexis de Galembert, fondateur de La Fabrique - Cookies