En ce moment En ce moment

[GPCE 2018] Le PC dématérialisé Shadow sort de l'ombre

Publié par le | Mis à jour le
[GPCE 2018] Le PC dématérialisé Shadow sort de l'ombre

Proposer des ordinateurs ultra-puissants dans le cloud aux joueurs de jeux vidéo et au grand public. C'est le pari d'Emmanuel Freund, président de la PME Blade, qui a levé 51 millions d'euros en 2017.

  • Imprimer

"La conquête du monde est en bonne voie", s'amuse Emmanuel Freund, président de Blade, une PME spécialisée dans la dématérialisation d'ordinateurs puissants dans le cloud. Lancée il y a quatre ans, l'entreprise poursuit sa croissance effrénée grâce à une levée de fonds de 51 millions d'euros en juin 2017.

Son business model consiste à proposer, pour environ 30 euros par mois, un PC évolutif nommé Shadow d'une valeur de 1500 euros et d'y accéder à partir de n'importe quel device (tablette, smartphone, télévision, ordinateur...). "À l'origine, nous ciblions les hardcore gamers, des personnes qui jouent plus de 15 heures par semaine. Aujourd'hui, notre cible est le grand public", explique-t-il. Et le concept cartonne.

Blade est en lice pour le titre du dirigeant de l'année 2018.
Pour voter, rendez-vous sur le site du Grand Prix des Chefs d'entreprise 2018

Le lancement fin novembre de leur deuxième data center en France leur a permis de passer de 5000 à 15000 abonnés en un mois. Présente en Suisse, au Luxembourg et en Belgique, la scale-up a déployé son activité à Londres fin janvier et sur la côte ouest des États-Unis en février. "Nous dépasserons les 100 000 clients d'ici à fin 2018", se réjouit Emmanuel Freund.

Au-delà des développements techniques, l'entreprise doit désormais faire face à deux enjeux : recruter des talents, au rythme de dix personnes par mois, pour se structurer et garder un coup d'avance sur la concurrence. "Notre stratégie intéresse de plus en plus les grandes entreprises de la tech. Nous avons un an d'avance sur eux et nous voulons conserver cette avance", souligne le dirigeant. Avec de tels objectifs, la PME ne peut plus rester cachée dans l'ombre.

Repères
Blade
Location d'ordinateurs puissants dématérialisés dans le cloud.
Paris (IIIe)
Emmanuel Freund, 40 ans, président.
SAS > Création en 2014 > 90 salariés
CA 2017 : 1,8 M € / CA 2018 : 7 M€ (prév.)

Découvrez aussi les portraits de tous les nommés dans la catégorie Dirigeant de l'année :
- [GPCE 2018] Thimonnier emballe sa future croissance
[GPCE 2018] Thimonnier emballe sa future croissance

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Thimonnier développe sa croissance à l'étranger"
- [GPCE 2018] AB Tasty se nourrit d'ambitions mondiales
- [GPCE 2018] Les fruits secs de ColorFoods croquent le marché
- [GPCE 2018] Groupe Revue Fiduciaire secoue un secteur en crise
- [GPCE 2018] Le Slip Français met le paquet
- [GPCE 2018] 2 Marmottes qui ne dorment jamais
- [GPCE 2018] Obut vise juste
- [GPCE 2018] Quies bruisse de projets
- [GPCE 2018] Les canelés Baillardran grignotent les parts de marchés

Julien Van Der Feer

Julien Van Der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet

Marketing - Vente

Par Amélie Moynot

La Camif, PME spécialisée dans de le mobilier, lance en juillet 2018 une marque de produits à impact positif. Retour sur le parcours de développement [...]

Marketing - Vente

Par Pierre Lelièvre

Durant deux mois, la rue du Vertbois à Paris a accueilli l'initiative "La Rue du Made in France" visant à promouvoir le "fabriqué en France" [...]