Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment les PME peuvent bien utiliser Snapchat

Publié le par

Avec plus de 100 millions d'utilisateurs, Snapchat est le réseau social qui monte. De plus en plus d'entreprises s'y intéressent, mais pour bien réussir son entrée sur ce média, mieux vaut en connaître toutes les spécificités.

Comment les PME peuvent bien utiliser Snapchat

Depuis juin 2016, le réseau social Snapchat a dépassé Twitter en nombre d'utilisateurs aux États-Unis. Très populaire chez les jeunes, l'application de photos et vidéos éphémères, qui devrait ouvrir dans quelques semaines ses premiers bureaux parisiens, s'avère un outil intéressant pour diversifier sa stratégie de communication sur le Web. Si certaines grandes marques à résonance mondiale sont déjà présentes, comme L'Oréal ou Lacoste pour ne citer que celles-là, de plus en plus d'entreprises n'hésitent plus à sauter le pas. Mais pour cela, il faut comprendre les caractéristiques de Snapchat, les habitudes de ses utilisateurs, afin d'optimiser son efficacité et ne pas y perdre son temps.

Snapchat, c'est la culture de l'instantané et de l'éphémère.

Pour bien démarrer son aventure sur Snapchat, il faut avoir à l'idée que l'on est dans la culture de l'instantané et de l'éphémère. En effet, les publications ne seront vues qu'une fois, et pas plus de 10 secondes. "Alors que sur Instagram ou Facebook, on va passer des heures à faire une belle photo pour mettre en valeur un produit, sur Snapchat on dégaine le portable, on montre ce que l'on veut montrer, et c'est fini", estime Margaux Dauce, chef des contenus réseaux pour Michel et Augustin, marque française de produits alimentaires, sur Snapchat depuis fin février.

Créer du lien

Car l'avantage que l'on peut tirer de ce réseau n'est pas de faire directement la promotion de ses produits, mais de créer un lien avec ses clients. "Si l'on souhaite parler d'un produit sur Snapchat, on ne peut pas être dans un discours commercial et publicitaire classique. Le lien doit être affectif avec ses snapchateurs, très personnalisé, avec des clins d'oeil, etc.", analyse Camille Saint-Paul, dirigeante de l'agence de conseil en stratégie digitale 5e Rue.

Pour créer ce lien, nombre d'entreprises choisissent de dévoiler les coulisses de leur travail quotidien. "Le but de notre travail, c'est de raconter une histoire et Snapchat est un moyen innovant de le faire", explique Alexandre Malsch, fondateur du groupe de médias en ligne Melty. "Quand on poste une photo sur Facebook, on va dévoiler les dessous du shooting sur Snapchat", ajoute Margaux Dauce, de Michel et Augustin. En plus de cela, Snapchat demande une certaine réactivité. Pouvoir répondre le plus souvent possible à sa communauté de snapchateurs est nécessaire à sa fidélisation. Ce qui peut demander une modification de l'organisation du travail au sein de l'entreprise qui s'y emploie. "Nous nous sommes rendu compte qu'avec l'utilisation de Snapchat, en plus du site internet et des autres réseaux sociaux, notre quantité de travail avait considérablement augmenté. Nous avons donc décidé d'engager un community manager il y a trois semaines", explique Margaux Dauce.