En ce moment En ce moment

Soldes : vers une réduction à quatre semaines ?

Publié par le - mis à jour à
Soldes : vers une réduction à quatre semaines ?

Alors que démarrent les soldes, mercredi 10 janvier 2018, le gouvernement met en avant des pistes d'évolution, en s'appuyant sur les résultats d'une concertation menée avec les professionnels. Parmi les solutions évoquées, leur réduction de six à quatre semaines.

  • Imprimer

Bientôt la fin des soldes ? Telles que les clients les connaissent aujourd'hui, certainement. Alors que démarrent, mercredi 10 janvier 2018, les soldes d'hiver, le ministère de l'Économie et des finances a annoncé du changement, suite à l'aboutissement d'une concertation lancée en août 2017 avec les professionnels du commerce pour savoir comment les faire évoluer. En effet, la multiplication des ventes privées et des promotions, ainsi que l'essor du e-commerce, tendent à amoindrir l'intérêt des soldes aux yeux des consommateurs.

Dans un rapport signé par William G. Koeberle, vice-président de la Commission de concertation du commerce (3C) et président du Conseil du commerce de France (CdCF), qui a dirigé cette concertation, plusieurs pistes sont ainsi évoquées pour redynamiser les soldes.

Parmi elles, la réduction de leur durée, de six à quatre semaines. "Les professionnels ont exprimé le souhait de réduire la durée des soldes d'été et d'hiver afin de focaliser l'attention, créer plus d'urgence et d'envie. Car dans la perception du consommateur, une période de plus d'un mois est trop longue et l'intérêt se dilue", a souligné dans une interview au Parisien, Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'Etat auprès de Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances.

La mesure devrait ainsi être intégrée au projet de loi Pacte, sur la croissance et la transformation des entreprises, et entrer en vigueur en 2019.

"En complément (...), précise le ministère dans un communiqué, les professionnels réfléchiront à l'instauration d'un nouvel événement, de type "Black Friday" en dehors des soldes. Cette courte période de promotions, sur deux ou trois jours, au niveau national serait destinée à stimuler le commerce, notamment de proximité".

Par ailleurs, si changer les dates des soldes a également été envisagé comme solution, les parties prenantes ne sont pas tombées d'accord. Il sera donc proposé de maintenir les dates actuelles.

Des pistes d'évolution bien accueillies par l'Alliance du Commerce, qui a salué les résultats de cette concertation - à laquelle elle a participé. "Pour donner toute sa force à ce rendez-vous, les enseignes ne doivent pas avoir une approche uniquement orientée sur les prix, mais s'appuyer sur le service et l'accompagnement en magasin, dans une optique omnicanale", ajoute dans un communiqué Yohann Petiot, son directeur général.

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Marketing - Vente

Par Aude David

La rentrée à peine passée, vous devez songer à préparer les cadeaux de fin d'année pour vos clients. Tour d'horizon des produits qui vous permettront [...]

Marketing - Vente

Par Olivier Wajnsztok, AgileBuyer

Olivier Wajnsztok (AgileBuyer) s'est plongé dans les archives du cinéma pour illustrer différentes techniques de négociation avec des extraits [...]

Marketing - Vente

Par Fabien Comtet, CEO de Kestio

La mise en place d'un CRM dans une PME nécessite une bonne préparation en amont. Quel rôle pour le CRM ? Qui l'utilisera vraiment ? Quel budget [...]