Mon compte Devenir membre Newsletters

Voeux 2016 : 5 étapes clés pour sortir du lot

Publié le par

Appréciées et attendues, les cartes de voeux d'entreprise rythment la relation client et représentent une forte opportunité business à condition d'être préparées dans les règles de l'art. Voici les 5 étapes incontournables à suivre pour réussir votre carte de voeux.

Voeux 2016 : 5 étapes clés pour sortir du lot

1. Le timing : soyez attentifs aux traditions

On constate que le taux d'ouverture et de réponse d'un emailing de voeux est souvent supérieur au reste de vos campagnes. Alors, quand envoyer vos cartes ? Cette question est régulièrement par les personnes souhaitant privilégier le bon timing pour avoir le plus d'impact possible.

En France, la tradition veut que nous ayons jusqu'au 31 janvier pour procéder à l'envoi, mais dans les faits il est recommandé de s'y prendre entre le 15 décembre et le 10 janvier.

Si vous avez une activité internationale, sachez que dans les pays anglo-saxons, les voeux se souhaitent avant Noël, et en Espagne, vous avez jusqu'au 31 décembre. En effet, chaque pays possède des coutumes différentes auxquelles il faut être attentif.

2. Le message : bannissez le discours commercial

Avant de faire appel à un graphiste ou un illustrateur pour créer le design de vos cartes de voeux, pensez avant tout au ton et au message que vous souhaitez faire passer. On oublie trop souvent l'accroche et le texte qui accompagnent les voeux. Bien souvent, chercher à être original, pour être original, est contre-productif et coûteux.

Les voeux de fin d'année restent une belle opportunité pour vous de construire une relation durable avec vos collaborateurs et partenaires. Pour réactiver votre réseau, proposez à vos contacts de venir vous rencontrer en bannissant les messages commerciaux. C'est l'une des pratiques appliquées par OneMoreThing Studio qui a pour habitude d'offrir un bon détachable pour un café à venir récupérer dans leur bureau. Un geste simple, mais efficace.

Il va de soi qu'il faudra bien adapter votre message à vos cibles, quitte à faire plusieurs cartes de voeux déclinées à partir d'un même modèle. Chez Creads, nous demandons à nos collaborateurs de mettre à jour le CRM avant l'envoi, de bien sélectionner les contacts pour éviter la surabondance et surtout d'écrire un mot manuscrit personnalisé pour chaque destinataire.

3. Le format : une carte de voeux n'est pas un flyer

Vous l'avez compris, personnaliser votre message est un facteur de réussite. Différents formats s'offrent à vous et sont facilement adaptables : papier, SMS, e-mail, message vocal, tweet...

Si vous pensez que les cartes digitales sont plus tendances, c'est faux. Depuis 1 an, les sites spécialisés dans la conception de cartes virtuelles ajoutent un nouveau produit à leur offre : la carte papier personnalisée ! D'ailleurs, 95 % des Français considèrent que la carte papier est plus authentique qu'une carte dématérialisée même si 14,5 millions d'entre eux envoient leurs souhaits virtuellement d'après une étude de TNS Sofres. Dans les autres pays, on privilégie encore le format print. Alors papier ou digital ? Tout dépend de votre usage et de vos objectifs.

Notre conseil est d'opter pour une stratégie multi-canale en utilisant plusieurs supports adaptés à la cible et au message. Concrètement, vous pouvez souhaiter vos voeux en masse sur les réseaux sociaux et envoyer une carte papier à vos clients les plus fidèles. Trop souvent oubliées, les signatures de mail restent l'un des premiers points de contact avec vos interlocuteurs. Le principal est de bien respecter une cohérence graphique entre les différents supports.

4. Le visuel : privilégiez la qualité

Si vous n'avez pas les compétences en interne pour réaliser vos cartes, n'essayez pas de les faire vous-même sur Powerpoint. Il existe de nombreuses solutions abordables pour avoir un rendu qualitatif et faire disparaître les cartes floues, pixellisées ou de qualité très médiocres. En effet, la carte de voeux a bien du mal à se professionnaliser en étant confondue avec une simple formalité. C'est sous-estimer son potentiel commercial.

Pour l'envoi d'une carte papier, choisissez des images en haute définition pour une qualité d'impression optimale. Si vous envoyez vos voeux virtuellement, respecter les contraintes techniques du mailing. Il est donc recommandé de ne pas créer un message constitué d'une seule image. Pour une meilleure délivrabilité de votre mailing, faîtes attention au poids des visuels. Il est impératif qu'ils soient inférieurs à 20 ko. Petite astuce, un gif animé vous permettra d'optimiser le taux de clics (12 images/seconde).

5. La création : misez sur l'expertise

Pour maximiser le rendu de vos cartes de voeux, plusieurs choix s'offrent à vous. Vous pouvez soit réaliser vos cartes en interne ce qui pourrait s'avérer chronophage et périlleux si vous n'êtes pas expert en la matière, soit confier la réalisation à des talents créatifs. Se rapprocher de graphistes vous aidera à conceptualiser votre carte pour lui donner un véritable impact visuel dès l'ouverture. Des concepteurs-rédacteurs pourront, quant à eux, vous aider à définir un message efficient qui saura marquer les esprits. Pour cela, il existe des solutions de design participatif qui vous permettront de lier à la fois compétences, timing et diversité créative.

N'oubliez pas qu'il s'agit d'une prise de parole qui peut fédérer tant sur le fond que la forme du support (charte graphique, ton, etc.). Impliquer vos collaborateurs dans le choix s'avérera profitable.

A propos d'Alexandra Marmoux

Spécialiste du crowdsourcing et de la co-création, Alexandra Marmoux est responsable de la Communication au sein de Creads, 1ère plateforme française de design participatif rassemblant plus de 50 000 créatifs.

Mot clés : Relation client

Alexandra Marmoux, responsable communication chez Creads