Mon compte Devenir membre Newsletters

[Étude de cas] Comment Abysse Corp a surfé sur le dernier épisode de Star Wars

Publié le par

Licencié Star Wars depuis 2007, Abysse Corp a profité de l'engouement suscité par le septième opus de la saga, sorti en décembre. En devenant fabricant de ses propres produits dérivés, il a répondu le plus fidèlement à la demande des fans de la série.

[Étude de cas] Comment Abysse Corp a surfé sur le dernier épisode de Star Wars

Le 18 décembre dernier, Star Wars, épisode 7 : Le Réveil de la Force déferlait dans les salles de cinéma. Et avec lui, ses produits dérivés envahissaient les rayons des magasins. Une aubaine pour Abysse Corp, licencié Star Wars depuis 2007. Mugs, tee-shirts, stickers muraux, tapis de souris, porte-clés... Ses goodies à l'effigie de la saga sont distribuées dans 6 000 points de vente en Europe, en comic store, grandes enseignes spécialisées et grandes surfaces d'alimentation.

Diffusés sous sa marque propre Abystyle, ou via des distributeurs extérieurs, ils ont généré plus de 3 millions d'euros de CA de septembre 2015 à janvier 2016, dont 40 % à l'export, en Italie, en Espagne et en Allemagne. Si bien que de troisième en 2014, derrière le manga One Piece et la série Game of Thrones , elle est devenue, en quelques mois, la première licence de la PME en termes de ventes cumulées. Et la tendance devrait se confirmer pour 2016. Pour l'occasion, Abysse Corp a enrichi sa gamme.

Réactivité

"On avait déjà des produits bien implantés chez nos partenaires, mais on a également développé, en plus, une centaine de références", souligne Xavier Sartoris, le président. Soit le tiers des 380 nouveautés sorties en 2015. Et pour 2016, ce sont 600 inédits qui devraient voir le jour. "Nous renouveler en permanence est essentiel car sur ce segment des produits dérivés, la consommation est poussée par l'offre", ajoute-t-il. Or, le dirigeant a dû lancer sa gamme et sa production avant même la sortie du film, sans informations sur le scénario tenu secret. Difficile donc de deviner les produits qui marcheront et les personnages qui susciteront le plus d'engouement. Alors, pour s'adapter au mieux, Xavier Sartoris a déployé sur son site normand une ligne de production cet été, en parallèle de ses fabricants chinois traditionnels. L'objectif : s'affranchir des contraintes de ses fournisseurs, mais aussi de leurs délais de plusieurs mois.

Plus réactif, il peut donc ajuster son offre à la fois en termes de quantité mais aussi en fonction des produits les plus demandés. Ce sont, par exemple, 2 000 mugs par jours qui sortent de son usine à plein régime. Aujourd'hui, il compte pérenniser son investissement en conservant 8 des 12 postes en fabrication ouverts pour ce dernier semestre. Il pourra ainsi y fabriquer d'autres objets à l'effigie des héros de la culture geek, comme ceux de ses deux plus récentes licences : The Walking Dead et Star Trek.

Fiche repères: Abysse corp

Activité: Produits dérivés sous licence
Ville: Grand-Couronne (Seine-Maritime)
Dirigeant: Xavier Sartoris, 44 ans
Forme juridique: SAS
Année de création: 1999
Effectif: 75 salariés
CA 2015: 27 M€