Mon compte Devenir membre Newsletters

Une solution de crédit pour lever les freins au financement des baux commerciaux

Publié le par

La CCI Paris Île-de-France et Oséo proposent la mise en place d'une offre de crédit bancaire pour aider les jeunes entreprises à financer leurs baux commerciaux. L'immobilier représentant aujourd'hui le deuxième poste budgétaire des TPE et des PME, après les ressources humaines.

La Chambre de commerce et d'industrie Paris Île-de-France (CCIP), en partenariat avec Oséo et soutenue par la Fédération bancaire française, se mobilise pour mettre en place une nouvelle offre de crédit bancaire, couvrant l'intégralité du financement du bail commercial. L'objectif pour ces acteurs est d'exercer une pression auprès des banques afin qu'elles développent cette solution de crédit à l'échelon national. Un appel lancé suite à la publication, fin janvier, d'un rapport alarmant sur l'explosion des dépenses liées au financement d'un bail commercial. L'immobilier représentant aujourd'hui le deuxième poste budgétaire des entreprises, après les ressources humaines.

"Pour les petites entreprises, les sommes à débourser peuvent dépasser un an de loyer. En plus de l'habituel dépôt de garantie (généralement équivalant à trois mois de loyers), ces structures doivent immobiliser plusieurs mois de loyers selon leur solvabilité, et présenter une caution personnelle du dirigeant ou d'un tiers", souligne l'auteur du rapport, Dominique Restino, président de l'association de l'Institut du mentorat entrepreneurial France.

Cette pratique est très courante notamment en Île-de-France, où le marché de l'immobilier d'entreprise est très tendu pour les petites surfaces. L'objectif pour la CCI Paris Île-de-France et Oséo est donc de "libérer les ressources des jeunes entreprises, tout en sécurisant le bailleur, qui disposera d'une garantie liquide sur l'ensemble de ses exigences financières".