Mon compte Devenir membre Newsletters

Pilotez votre entreprise grâce au tableau de bord opérationnel de votre logiciel ERP

Publié le par

Les logiciels ERP – de l’anglais Entreprise Resource Planning – sont des progiciels intégrant les principales composantes fonctionnelles de l’entreprise comme la comptabilité, la gestion commerciale, la gestion de la production etc. L’ERP garantit l’intégrité de vos données tout en évitant leur redondance ou les traitements inutiles. En effet, le principal objectif d’une telle suite logicielle est de centraliser l’ensemble des informations dans une seule et unique base de données ; permettant ainsi d’interconnecter l’ensemble de ses composantes et de standardiser les processus en interne.

Mais la vraie force de l’ERP est de transformer les données transactionnelles en données utiles pour ses utilisateurs et tout particulièrement pour les dirigeants qui définissent le logiciel ERP comme un « outil informatisé de pilotage d’entreprise ». Si renseigner les données transactionnelles n’apporte pas directement de retours analysables, une fonctionnalité est primordiale pour la gestion d’entreprise : les  tableaux de bord opérationnels. 

 

1. Tableau de bord opérationnel, outil analytique et décisionnel

Ecran d’accueil personnalisable à l’aide des widgets fournis par l’éditeur, le tableau de bord opérationnel est avant tout une page blanche à habiller selon les métriques que vous souhaitez surveiller : nombre de commande, chiffres d’affaire, production etc. Ces indicateurs sont évidemment propres à chaque domaine d’activité mais aussi à chaque logiciel de gestion.

Véritable carrefour de l’information, le tableau de bord donne à l’équipe décisionnaire une vue d’ensemble sur la santé de l’entreprise. Il est ainsi un outil d’analyse mais aussi un outil d’aide à la décision réactif car il permet de se plonger rapidement dans les tâches à venir.

 

2. Cinq thématiques dédiées aux dirigeants

Parmi toutes les thématiques importables dans votre tableau de bord, cinq d’entre elles sont indispensables à tout dirigeant :

  • Le portefeuille de prospects/clients : nombre de devis ainsi que leurs états, d’opportunités commerciales, taux de transformation et délai de signature.
  • Les projets en cours : nombre de commandes à traiter, de projets en cours et planning des ressources.
  • Les règlements : nombre de règlements et montants ayant dépassé l’échéance, liste des clients avec règlements en retard.
  • La trésorerie : encaissements clients à venir, paiements fournisseurs, salaires et TVA. 
  • La rentabilité : prix de revient, marge par activité/projet, temps passé sur chaque projet et marge par catégorie de produit.

 

Première ébauche d’un tableau de bord destiné aux décisionnaires, ces cinq indicateurs permettent d’avoir une vision juste sur les encours d’une entreprise mais cette liste est loin d’être exhaustive. Le tableau de bord opérationnel demande une réflexion stratégique et des ajustements à l’usage. Investissez du temps dans votre tableau de bord opérationnel, votre entreprise ne s’en portera que mieux.