Mon compte Devenir membre Newsletters

Le BIG de Bpifrance résumé en 5 tweets

Publié le par

Bpifrance Inno Génération, organisé les 25 et 26 mai dans le quartier parisien de Bercy, a réuni plus de 30 000 entrepreneurs. Une cinquantaine de patrons emblématiques se sont succédé pour livrer leur vision de l'entrepreneuriat français et encourager les personnes présentes à libérer les énergies.

Mehdi Houas, pdg de la société de services informatiques Talan

Mehdi Houas, pdg de la société de services informatiques Talan

Ils étaient, mercredi 25 mai 2016, une cinquantaine de patrons, petits et grands, à se succéder dans l'arène de l'amphithéâtre de l'AccorHotels Arena afin de se coller à l'exercice du pitch. Ils disposaient ainsi chacun de 9 minutes pour donner leur vision de l'entrepreneuriat français, livrer leur secret de réussite et insuffler un grand bol d'énergie aux start-upers, dirigeants de TPE et de PME présents pour cette deuxième édition du Bpifrance Inno Génération -BIG pour les intimes- organisé les 25 et 26 mai 2016.

Pour Mehdi Houas, pdg de la société de services informatiques Talan, qui connaît une croissance à deux chiffres depuis 10 ans, et ancien ministre du Commerce et du Tourisme dans le gouvernement tunisien, la réussite individuelle passe par la réussite collective.

Selon Isabelle Kocher, PDG d'Engie, qui va investir ces prochaines années 22 milliards dans les nouvelles technologies pour réussir la transformation numérique du groupe, il est également nécessaire d'avoir une vision largement partagée par les salariés pour réussir.

À seulement 25 ans, Damien Morin, est à la tête de Save, une entreprise spécialisée dans la réparation de téléphones, qui cartonne. En un an, la structure est passée de 25 à 387 salariés, et ouvre une boutique par jour. Un succès dû, selon le dirigeant, à la culture de son entreprise.

Pour être reconnu, il faut selon Christophe de Maistre, président de Siemens France, oser.

Philippe Petitcolin, pdg de Safran, groupe international de hautes technologies, a pour sa part insisté sur la nécessité d'innover et de se renouveler. Avec un portefeuille mondial de 29 000 brevets, il fait de la différenciation technologique le coeur de sa stratégie.