Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment le post capitalisme va bouleverser les entreprises

Publié le par

Améliorer sa capacité à se transformer, comprendre les changements qui nous entourent, embrasser ce nouveau modèle : l'essayiste et philosophe Jean Staune a expliqué lors d'une conférence les révolutions auxquelles les entreprises allaient faire face et les opportunités qu'elles pourraient en tirer.

Comment le post capitalisme va bouleverser les entreprises

Comment se préparer au futur quand le présent est déjà si incertain ? Les entreprises doivent certes être capable de changer leur structure pour devenir plus alertes, mais elles doivent d'abord détecter les signaux de leur environnement pour capter les perspectives d'évolution. Lors d'une conférence organisée par le cabinet de conseil en stratégie Kéa & Partners, le philosophe et essayiste Jean Staune a présenté les cinq grandes révolutions qui attendent selon lui notre monde.

Aujourd'hui, la puissance vient de l'intelligence et l'information

L'une d'elle est la révolution économique. Il explique que la société est entrée à l'ère du post- capitalisme : la puissance ne vient plus de la force physique d'un grand nombre de personnes, comme à l'ère prémoderne, ou de la force mécanique des machines , comme à l'ère moderne, mais de l'intelligence et l'information. "Sur un smartphone de 500€, les matières premières et la fabrication ne représentent que 100 euros. Aujourd'hui, contrôler la chaine de montage, ce n'est pas contrôler la valeur", explique le chercheur.

L'essentiel des 400 euros restant vont aller aux éditeurs du système d'exploitation, des applications, à ceux qui qui créent de la valeur avec des données. "Plus on arrive à traiter l'information rapidement, plus on est riche". Le fondateur de l'université interdisciplinaire de Paris cite l'exemple d'une entreprise marocaine qui vendait des cagettes en plastique et était en perte de vitesse. Il lui a suggéré d'améliorer ses cagettes en y incluant une puce RFID afin de surveiller la qualité des denrées transportées. Ainsi, l'entreprise fournissait une réelle information à ses clients, ce qui procurait une réelle valeur à ses services et lui a permis de se rétablir.

Le financement participatif vs étude de marché

Jean Staune observe également le succès du modèle de la longue traine, qui consiste à vendre une grande quantité de produits en nombre limité. "C'est la fin des blockbusters. iTunes gagne plus d'argent en vendant 1000 chansons différentes qu'en vendant une chanson à 1000 personnes différentes, car il verse plus de droits dans le second cas alors que les frais sont les mêmes".

Un site comme Kickstarter remplace à la fois une étude de marché et des business angels

Economiquement, des systèmes comme la blockchain, qui garantit l'authenticité des transactions, et le financement participatif, qui permet aux particuliers et aux entreprises de faire financer leurs projets directement par les internautes, peuvent révolutionner le fonctionnement des entreprises. "Un site comme Kickstarter remplace à la fois une étude de marché et des business angels" : l'entreprise sait si son produit va marcher quand un grand nombre d'internautes est prêt à le financer, que ce soit par le système des dons et contreparties ou en crowd equity, où l'internaute achète une part du capital de l'entreprise.

L'économie circulaire, la clé du succès?

Cet accès facilité aux ressources financières rend possible pour n'importe qui le lancement d'un projet, quand il fallait avant prendre le temps de pénétrer un marché. Et Jean Staune de citer l'exemple de Kelvin Doe, sierra-léonnais alors âgé de 13 ans, qui a créé des batteries et des générateurs électriques à partir de déchets métalliques et les alimentait avec du Coca.

Son projet lui a valu la reconnaissance du MIT. Il illustre surtout le potentiel de l'économie circulaire, approche qui consiste à allonger la durée de vie des matériaux, en faisant de déchets des ressources, ou en construisant des biens ou systèmes capables de supprimer eux-mêmes les déchets qu'ils produisent.

Transformer le problème en opportunité de business

Ainsi, le toit d'un immeuble filtre et purifie les eaux usées de ses occupants avant de les reverser propres dans une rivière. Les Sud-coréens sont importateurs nets de mégots de cigarette qu'ils transforment en batterie pour stocker de l'énergie. Sur l'île de Bonaire, dans les Antilles, où les touristes détruisaient les récifs de coraux sur leur passage, le pays a créé une ferme de coraux. Tous les tour opérateurs la font visiter aux touristes, qui sont incités à aller planter des coraux dans l'île : le problème devient la solution. Pour le consultant, l'économie circulaire et l'écologie positive sont des phénomènes en plein développement qui seront une source d'opportunités pour les entreprises dans les années à venir.

Révolution managériale et révolution de la consommation

En parallèle, la société connait un autre type de révolution, managériale celle-ci. L'automatisation des tâches croît à grande vitesse, mais pour le conférencier suisse, les managers seront toujours indispensables pour donner du sens aux activités des équipes et naviguer entre une libération de l'entreprise qu'on ne peut appliquer tout le temps et un management plus traditionnel. (A lire : Non, le management hiérarchique n'est pas mort, affirme John Kotter)

Le changement d'ère qu'il décrit affecte aussi bien les entreprises que les clients, qui vivent aussi une révolution et sont prêts à investir beaucoup d'argent dans les produits porteurs de sens mais se tournent vers le low-cost pour les consommations de base, faisant ainsi chuter les produits de milieu de gamme. Tous ces changements présentent de grandes opportunités pour les entreprises qui sauront les saisir.

En complément

Les 6 tendances digitales de l'entreprise du futur

Le parcours client du futur selon Accenture

72% des cadres estiment que le CDI ne sera plus la norme dans le futur