Mon compte Devenir membre Newsletters

[Grand Prix des Chefs d'Entreprise] Crosscall, le mobile qui vise les sommets

Publié le par

Un million de smartphones vendus et une croissance exponentielle. Tel est le destin de Crosscall, marque aixoise de smartphone outdoor ultra-résistants. Grâce à une stratégie de distribution optimale et une internationalisation, Cyril Vidal aborde l'avenir avec ambition.

Cyril Vidal, pdg de Crosscall

Cyril Vidal, pdg de Crosscall

C'est sur le terrain des loisirs que Cyril Vidal a eu l'idée de fonder sa start-up en 2009. Adeptes de sports extrêmes, il décide de lancer une marque de téléphones outdoor ultra-résistants. "Je cherchais un produit adapté à mes activités sportives, sécurisé, qui ait la capacité de flotter et d'être résistant", confie l'entrepreneur. Sept ans après, le "french flair" du patron cartonne ! "J'ai démarché Décathlon en 2011, puis fin 2012, je me suis adressé au BTP", se rappelle Cyril Vidal. Le succès est immédiat. En moins de huit mois, 450 points de vente St Gobain commercialisent ses mobiles.

À la tête d'une PME de 90 salariés, le pd-g peut se targuer d'avoir vu son activité croître de 1987 % entre 2012 et 2015, pour plus d'un million de smartphones vendus.

Hormis le sport et le bâtiment, Crosscall diversifie ses canaux de distribution et opte pour le retail et les opérateurs. "Aujourd'hui, c'est une des grandes composantes de notre succès, fait-il remarquer. On s'adresse spécifiquement à nos clients en fonction de leurs habitudes de consommation".

Pour voter, rendez-vous sur le site du Grand Prix des Chefs d'Entreprise

Pourtant, en concurrence avec les leaders mondiaux du mobile, le pari n'était pas gagné. "Aujourd'hui nous avons trouvé notre place sur ce segment grâce à cette stratégie de faire des produits qui correspondent à des besoins spécifiques", plaide-t-il.

Alors qu'il vend 90 % de ses mobiles en France, le dirigeant compte également sur l'étranger. Présent dans 10 pays, l'entrepreneur "vise 30 % à l'étranger en 2017". S'il veut avant tout "consolider sa présence" dans ces pays, il lorgne sur les États-Unis à l'horizon mi 2018.

Un objectif qui coïncide avec des prévisions de croissance extrêmes : atteindre les 100 millions d'euros dans deux ans. En parallèle, Cyril Vidal veut s'entourer pour faire évoluer la société. "On signe des accords pour changer de cap avec un niveau d'innovation très fort", ajoute-t-il, mystérieux.

CROSSCALL
Téléphonie mobile
Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Cyril Vidal, 38 ans
SAS > Création en 2009 > 90 salariés
CA 2016 : 31M € > CA 2017 : 50M € (prév.)
@CrosscallMobile