Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Tous les dirigeants sont-ils des ambitieux?

Publié le par

Se dépasser, aller au bout de ses projets, accomplir ses rêves... Ces moteurs de toute aventure entrepreneuriale définissent aussi l'ambition. Tous les dirigeants en sont-ils dotés ? Oui, insiste Sandra Le Grand, fondatrice de Kalidea, même si elle se manifeste différemment selon les parcours.

[Tribune] Tous les dirigeants sont-ils des ambitieux?

Comment définir ce fabuleux moteur de tous nos projets et actions? Est-ce inné? Est-ce acquis? Ou un mélange des deux? Qualifier une personne d'ambitieuse, est-ce une critique ou un compliment? La France est-elle mal à l'aise avec cette valeur? Pour quelles mauvaises raisons? Ce terme est-il réservé aux autres pays? L'ambition a-t-elle évolué au cours du temps? Est-elle réservée à la vie professionnelle? Accessible à tous? L'ambition a-t-elle un âge idéal, un sexe? Un territoire de prédilection? Et pour finir, les chefs d'entreprise en sont-ils tous dotés?

Le livre #AMBITION que nous avons coécrit, Évelyne Platnic-Cohen et moi-même, Sandra Le Grand, tente de répondre à ces questions, mais surtout de donner quelques clés de décodage de l'ambition. Il tend à prouver que nous sommes toutes et tous des ambitieux, chacun dans son secteur, à sa dimension, avec son univers (personnel ou professionnel : ambition 360°), avec sa générosité (la coambition), avec son évolution (l'uber-ambition ou l'ambition 4.0), avec ses moyens et ses valeurs. Il existe des ingrédients essentiels à l'ambition dont, il faut l'avouer, dans leur grande majorité, les chefs d'entreprise sont pourvus : la passion, le plaisir, la force de travail, le positivisme, l'optimisme, l'énergie, la persévérance et la résilience. Cependant, force est de constater que tous les dirigeants n'ont pas la même ambition: aller plus loin, plus vite, plus fort, plus grand, n'est pas la motivation et l'objectif de tous les chefs d'entreprise en France, comme l'analyse Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. De plus, il faut avoir en tête que dans toute ambition accélérée, il y a un risque, mais a contrario que dans toute ambition sous-dimensionnée, il y a une déperdition.

Réussir à sa façon

L'ADN de l'entrepreneur est d'accomplir ses rêves, de se dépasser, d'aller au bout de ses projets. Preuve en est, parmi les 15 personnalités que nous avons interviewées, ces termes sont dans leurs bouches littéralement retranscrits. Cependant, il y a des niveaux de réussite différents et c'est là que nous pouvons dire que tous ont de l'ambition, mais traduite différemment. Réussir pour certains sera de déployer une croissance rapide, pour d'autres une profitabilité indécente, une création d'emploi spectaculaire, un déploiement à l'international avec une introduction sur le marché boursier ou encore tout simplement d'avoir une bonne ambiance de travail, de s'autofinancer et d'avoir des salariés heureux. Serait-il possible-souhaitable-réaliste de cumuler tous ces points? À chacun son ambition, l'essentiel étant d'être en accord avec ses valeurs et de sentir en son for intérieur un alignement tête-corps-coeur.

L'auteur

Après 11 ans chez Coca-Cola, Sandra Le Grand crée en 2000 CanalCE, devenu Kalidea, plateforme de produits et d'outils pour les comités d'entreprise qu'elle a cédée, en juin, au groupe Up.

Mot clés :

Sandra Le Grand