Mon compte Devenir membre Newsletters

Les dirigeants de PMI confiants pour l'avenir

Publié le par

Un sondage fait part du regain de confiance des dirigeants de PMI pour la situation future de leur entreprise et du secteur. S'ils envisagent des investissements matériels et humains, ils regrettent le peu de soutien de l'État.

Les dirigeants de PMI confiants pour l'avenir

Sept dirigeants de PMI sur dix estiment être confiants dans l'avenir d'après un sondage OpinionWay pour Sylob, éditeur et intégrateur de solutions de gestion pour les entreprises industrielles, publié mercredi 20 septembre. Tandis que l'activité du secteur commence à redémarrer, l'optimisme est bien là. Une confiance qu'ils considèrent comme favorable tant pour l'industrie française que pour leur secteur d'activité et leur entreprise.

Cet état d'esprit est également dû au changement de contexte politique. L'élection d'Emmanuel Macron est en effet perçue comme positive. Ils sont quatre dirigeants sur cinq à penser que le gouvernement encourage les entreprises industrielles innovantes et leur compétitivité.

Un changement de perspective qui incite les entreprises du secteur à vouloir investir, à en croire l'étude. Deux tiers des entreprises interrogées prévoient la réalisation d'un investissement sur les douze prochains mois. L'équipement productif et les ressources humaines figurent parmi les objectifs prioritaires des dirigeants. Ils envisagent notamment de recruter deux salariés d'ici à un an.

Reste une ombre au tableau. 85 % des dirigeants sondés jugent l'État trop peu investi auprès de l'industrie. Symbole de ce manque de soutien, la part de patrons qui n'ont pas bénéficié du programme "Industrie du futur" lancé en 2015 par le gouvernement précédent. Ils sont 93 % à faire savoir qu'ils n'en ont pas profité. Un sentiment également partagé vis-à-vis des aides européennes et des banques pour trois quarts d'entre eux.

Méthodologie : Enquête réalisée au mois de juillet auprès de 302 chefs d'entreprise, de 10 à 249 salariés, du secteur industriel.