Mon compte Devenir membre Newsletters

Les 5 leçons de Nelson Mandela pour fédérer vos équipes

Publié le par

Dans "Fédérer comme Mandela, comment obtenir adhésion et motivation", Anne Vermès et Guillaume Pigeat, en se basant sur l'expérience de cet homme d'État exceptionnel, livrent des clefs pour développer ses facultés fédératrices dans un environnement difficile. En voici quelques extraits.

Les 5 leçons de Nelson Mandela pour fédérer vos équipes

1. Échangez, discutez, débattez

Dans un contexte difficile, utiliser les moyens pédagogiques adaptés pour faire vivre la vision, l'idéal vers lequel portent vos efforts collectifs. Mandela ne cessera jamais, au cours des nombreux échanges avec ses congénères de décrire, de raconter, de faire s'exprimer les uns et les autres sur ce qu'ils veulent en termes de projet politique au titre de leur combat au sein de l'ANC. Cette posture se révélera d'une incroyable efficacité car aucun de ses compagnons ne cédera au désespoir : "L'espoir est une arme puissante quand il ne reste plus rien d'autre."

2. Communiquez par tous les moyens possibles

Un leader "fédérateur" est un leader qui accompagne la transformation de la colère et de la frustration en une opportunité de connaissance de soi et de créativité. Chaque humiliation, chaque colère est vécue par Mandela et ses compagnons de lutte comme une occasion d'exprimer leurs besoins avec les moyens légaux dont ils disposent. Mandela rédige un très grand nombre de lettres pour faire part de leurs aspirations, de leurs besoins, etc. On reste admiratif en lisant les chapitres des mémoires consacrées à sa vie en prison, devant le génie collectif déployé par le groupe pour communiquer : des messages sont dissimulés dans des boîtes d'allumettes, des rebords de toilettes, codés pour être indéchiffrables. Même sur cette île perdue et dans les pires conditions, la lutte se poursuit de façon concrète. Enfin, face à sa colère, il adopte deux attitudes essentielles :

-se rappeler le sens de son engagement et de son "moi idéal" : pour lui, être un homme libre ;

-privilégier l'acceptation de la situation en maîtrisant ses émotions visibles ; un de ses proches amis dira : "Au fil de son incarcération, sa colère et sa haine du système n'ont fait qu'augmenter, mais les manifestations de cette colère sont devenues de moins en moins visibles."

3. Apprenez à relier

À l'image de Mandela, développer trois comportements du leadership du "savoir-relier" : authentique, généreux et générateur. Le leader générateur utilise sa propre expérience du monde pour construire du sens et identifier des opportunités qu'il transforme en résultats concrets. C'est le cas de Mandela qui, tout au long de cette détention, saura par des actions précises de "résistance" donner du sens à cette incarcération et en profiter pour construire un projet politique intra-muros au sein de la prison (leur comité de communication par exemple). Sachez mettre en place un leadership du "savoir-relier" pour construire un projet collectif autour de trois axes :

1) Une perception globale, holistique de votre environnement : Mandela, parce qu'il a souffert des premières semaines d'isolement, cherche à développer des relations avec ses opposants d'hier dans une approche pragmatique.

2) Une analyse détaillée des forces en présence et de leurs modes de fonctionnement ensemble (par exemple celle des gardiens et des autorités carcérales).

3) La gestion des tensions au sein du groupe du fait de la pression de l'environnement.