Mon compte Devenir membre Newsletters

Les 5 piliers de la nouvelle industrie du futur

Publié le par

Le gouvernement a présenté son plan pour l'industrie du futur lors du lancement de la seconde phase de la Nouvelle France industrielle par Emmanuel Macron, lundi 18 mai 2015. Appui technique, accompagnement, formation, coopération internationale et promotion sont les cinq piliers de ce programme.

Les 5 piliers de la nouvelle industrie du futur

Lundi 18 mai 2015, Emmanuel Macron a lancé la seconde phase de la Nouvelle France Industrielle lors d'un déplacement à Nantes. À cette occasion, le ministre de l'Économie a présenté les neuf nouveaux plans du gouvernement et a insisté sur la mobilisation nationale à mener pour l'Industrie du futur.

Ce programme, annoncé par le président de la République, François Hollande, mardi 14 avril 2015, a pour ambition de faire émerger des technologies de production d'envergure mondiale, en modernisant l'outil industriel des entreprises et en transformant leur business model grâce au numérique.

Voici les cinq piliers de l'industrie du futur, définis par le gouvernement.

1. Développer l'offre technologique pour l'industrie du futur

Le plan "Industrie du futur" prévoit d'accompagner les entreprises nationales dans leurs projets sur les marchés où la France peut acquérir, d'ici cinq ans, un leadership européen, voire mondial : la fabrication additive, la virtualisation de l'usine et les objets connectés, et la réalité augmentée.

Un réseau de plateformes en région sera déployé pour faciliter la mutualisation des ressources et le test de ces technologies. Coté financement, les entreprises pourront s'appuyer sur un programme d'investissement d'avenir de 305 millions d'euros et 425 millions d'euros du fond Sociétés de projets industriels (SPI).

Calendrier :

Septembre 2015 : Lancement d'un premier appel à projets sur les technologies de l'Industrie du Futur.

Janvier 2016 : Installation d'une plateforme technologique de l'Industrie du Futur, ouverte aux entreprises industrielles, pour tester et valider des technologies de production robotiques et numériques de pointe.

2. Accompagner les entreprises

Les PME et ETI pourront solliciter les régions pour la réalisation d'un diagnostic. Ainsi, 15 000 entreprises seront sensibilisées et 2000 accompagnées pendant les deux prochaines années. Leurs projets liés à l'industrie du futur pourront alors être labellisés par un réseau de 200 à 300 experts.

Les entreprises qui investiront sur la modernisation de leurs capacités de production bénéficieront d'un accompagnement financier. Avec un avantage fiscal de 2,5 milliards d'euros d'abord, pour les entreprises investissant dans leur outil productif au cours des douze prochains mois. Et via 2,1 milliards d'euros de prêts de développement de Bpifrance, destinés aux PME et ETI, dans les deux prochaines années.

Calendrier :

Juillet 2015 : Publication de la plaquette présentant les dispositifs publics d'accompagnement, déclinée au niveau régional.

Dernier trimestre 2015 : Publication d'un référentiel national de l'Industrie du Futur à destination de toutes les PME industrielles, des décideurs et des investisseurs internationaux.

Fin 2015 : Objectif de plus de 500 PME et ETI industrielles bénéficiaires de diagnostics personnalisés, et 2000 fin 2016.