Mon compte Devenir membre Newsletters

Présidentielle 2017 : le programme complet de Philippe Poutou pour les TPE et PME

Publié le par

Dans le cadre de l'élection présidentielle, Chef d'Entreprise vous présente les programmes économiques de tous les candidats. Plutôt défenseur des travailleurs qu'avocat des patrons, Philippe Poutou milite pour un autre modèle de société où l'entreprise redistribuerait les richesses produites.

Présidentielle 2017 : le programme complet de Philippe Poutou pour les TPE et PME

Présidentiable, Philippe Poutou ? Ouvrier à l'usine Ford, en région bordelaise, le candidat du NPA a inscrit noir sur blanc dans son programme sa volonté, une fois élu, de supprimer la présidence de la République, d'achever la Ve République et de démanteler le Sénat. Au coeur de son projet : la défense des droits des travailleurs et travailleuses évoluant dans des conditions pénibles.

Jusqu'à la dernière minute, l'obtention de ses 500 parrainages aura été incertaine. A présent ajouté à la liste aux côtés des dix autres candidats, l'homme continue de déplorer la sous-exposition médiatique dont souffre son parti. Le porte-parole des ouvriers ne se voit pas comme un homme "providentiel". Opposé au principe de classe politique, il lutte pour une entité indépendante de gouvernance pour les travailleurs et pour l'assainissement de la vie politique, qu'il juge élitiste, corrompue et détachée des réalités du terrain.

Ses propositions sont essentiellement orientées autour de l'allègement de la pénibilité au travail et de sa durée, vers une déconcentration des décisions et une distribution équitable des richesses produites par l'entreprise.

Dans le cadre de l'élection présidentielle, Chef d'Entreprise vous présente les programmes économiques de tous les candidats. Jean Lassalle souhaite notamment lutter contre les fusions-acquisitions, et envisage des nationalisations partielles pour enlever leur contrôle aux fonds de pension étrangers

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Présidentielle 2017: le programme de Jean Lassalle pour les TPE et les PME"

Droit du travail

Pour limiter la précarité et la dépendance matérielle des jeunes, Philippe Poutou propose l'instauration d'un salaire d'autonomie, à hauteur du SMIC, versé à tous les jeunes dès 16 ans et ce jusqu'à l'obtention de leur premier emploi. Cette rente temporaire serait financée par les cotisations sociales. Il souhaite en parallèle la création d'un million d'emplois dans les services publics.

Pour enrayer le chômage, le candidat du NPA envisage un équilibrage du temps de travail au niveau national. Les plus âgés travailleront moins que les plus jeunes pour leur laisser une place à l'entrée sur le marché du travail. Pour équilibrer le temps de travail au niveau national, il propose la mise en place de contrats de travail de 32 heures hebdomadaires réparties sur quatre jours, sans perte de salaire.

Cette durée chute à 30 heures pour les travaux pénibles. Une proposition qui s'inscrit idéologiquement comme une manière différente d'envisager la semaine de travail, avec davantage de temps pour la vie familiale, l'accès à la culture et aux loisirs, d'après le candidat. Avec cette répartition, Philippe Poutou espère la disparition du chômage. Il ne souhaite en revanche pas que soient durcies les conditions de productivité et de travail en contrepartie de la concentration du travail sur quatre jours.

Dans la continuité de son engagement, l'homme veut interdire aux entreprises de licencier ou de supprimer des sites (industriels, ici). Il envisage de mettre sous contrôle des salariés celles qui seront impliquées dans la destruction d'emplois en guise de sanction.

Pour rehausser le niveau de vie des plus démunis, Philippe Poutou refuse l'instauration d'un revenu universel. Il demande l'étalonnage du SMIC à 1700 euros net ainsi qu'une hausse de 300 euros sur les salaires en général. Il veut en parallèle la mise en place d'une garantie de rémunération pour les salariés exerçant une activité professionnelle de manière discontinue (saisonniers, intermittents, ...). Une rémunération qui serait financée par les cotisations des employeurs et additionnée d'une indemnisation au chômage. Il veut interdire tout bonnement la création de contrats précaires ainsi que les stages obligatoires non rémunérés.

Pour les chômeurs et les personnes dont l'état de santé les empêche d'exercer une activité, Philippe Poutou demande à ce qu'ils puissent percevoir un revenu équivalent au SMIC.

Le candidat demande la fermeture du statut d'auto-entrepreneur, la fin des temps partiels "imposés" et souhaite consacrer le contrat à durée indéterminée comme unique contrat envisageable. Pour lui, les auto-entrepreneurs sont "de faux indépendants, exploités qui n'ont pas le droit aux congés payés, dont la protection sociale est réduite et dont les rémunérations sont au final inférieures au SMIC".

Concernant l'expression des droits et des devoirs des employés à l'usine ou au bureau, Philippe Poutou souhaite que la politique soit autorisée en entreprise. Par le biais de la diffusion de tracts, de journaux politiques ou par l'organisation de réunions et de débats. "Le patron, lui, fait bien de la politique tous les jours en faisant du lobbying auprès des ministres ou des élus locaux pour obtenir des subventions, des marchés publics ou exiger des dérogations au travail le dimanche ou pour adapter la loi à ses besoins", dénonce t-il.

Dans le cadre de l'élection présidentielle, Chef d'Entreprise vous présente les programmes économiques de tous les candidats. Jean Lassalle souhaite notamment lutter contre les fusions-acquisitions, et envisage des nationalisations partielles pour enlever leur contrôle aux fonds de pension étrangers

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Présidentielle 2017: le programme de Jean Lassalle pour les TPE et les PME"
Dans le cadre de l'élection présidentielle, Chef d'Entreprise vous présente les programmes économiques de tous les candidats. Jean Lassalle souhaite notamment lutter contre les fusions-acquisitions, et envisage des nationalisations partielles pour enlever leur contrôle aux fonds de pension étrangers

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Présidentielle 2017: le programme de Jean Lassalle pour les TPE et les PME"
Dans le cadre de l'élection présidentielle, Chef d'Entreprise vous présente les programmes économiques de tous les candidats. Jean Lassalle souhaite notamment lutter contre les fusions-acquisitions, et envisage des nationalisations partielles pour enlever leur contrôle aux fonds de pension étrangers

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Présidentielle 2017: le programme de Jean Lassalle pour les TPE et les PME"
Dans le cadre de l'élection présidentielle, Chef d'Entreprise vous présente les programmes économiques de tous les candidats. Jean Lassalle souhaite notamment lutter contre les fusions-acquisitions, et envisage des nationalisations partielles pour enlever leur contrôle aux fonds de pension étrangers

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Présidentielle 2017: le programme de Jean Lassalle pour les TPE et les PME"
Dans le cadre de l'élection présidentielle, Chef d'Entreprise vous présente les programmes économiques de tous les candidats. Jean Lassalle souhaite notamment lutter contre les fusions-acquisitions, et envisage des nationalisations partielles pour enlever leur contrôle aux fonds de pension étrangers

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Présidentielle 2017: le programme de Jean Lassalle pour les TPE et les P
Dans le cadre de l'élection présidentielle, Chef d'Entreprise vous présente les programmes économiques de tous les candidats. Jean Lassalle souhaite notamment lutter contre les fusions-acquisitions, et envisage des nationalisations partielles pour enlever leur contrôle aux fonds de pension étrangers

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Présidentielle 2017: le programme de Jean Lassalle pour les TPE et les PME"