Mon compte Devenir membre Newsletters

Le jour où Pauline Moquet a participé à "Patron Incognito"

Publié le par

Pauline Moquet est la première franchisée du groupe Daniel Moquet Signe Vos Allées. Pour mieux connaître les attentes de ses collaborateurs, elle a fait preuve d'audace et participé à l'émission "Patron Incognito" pour M6. Retour sur une expérience que de nombreux dirigeants auraient aimé vivre.

Le jour où Pauline Moquet a participé à 'Patron Incognito'

Trois ans. C'est le temps qu'il m'a fallu pour dire oui à la société Endemol. Sollicitée pour participer à l'émission "Patron incognito", j'ai fini par accepter de me faire passer pour une employée dans mon propre réseau, Daniel Moquet Signe Vos Allées. Une journée de relooking plus tard, j'étais devenue Cathy Amandier, prête à vivre une aventure inédite. Pour que l'on ne me reconnaisse pas, mes cheveux blonds ont été teints en noir et on m'a mis de faux piercings. J'en ai perdu un, d'ailleurs. Le stress ! C'est en tenue de chantier et chaussures de sécurité que je me suis immergée dans le métier d'ouvrière pendant quinze jours. J'ai trouvé cela amusant. Une fois que j'avais accepté, j'ai joué le jeu jusqu'au bout. Pour que le subterfuge prenne, l'équipe de tournage a annoncé aux employés qu'un reportage sur les métiers du bâtiment était en cours, avec un focus sur une femme dans ce "milieu d'hommes". Pendant tout le tournage, j'ai vécu au rythme et aux horaires (7 h 30-17 h) des ouvriers, qui m'ont formée, et j'ai réalisé les mêmes tâches.


De belles rencontres

Au départ réfractaire, j'ai accepté de faire cette émission parce qu'en dix ans, l'entreprise a beaucoup grandi. De dix, nous sommes passés à 650 personnes. C'était une occasion rare de discuter à bâtons rompus avec les ouvriers et d'écouter leurs attentes. D'ailleurs, je pensais que j'allais rencontrer des machos, c'est un milieu d'hommes... Mais ils m'ont très bien accueillie et intégrée ! Ce qui ressort de cette expérience, c'est que nos ouvriers veulent nous rencontrer. Nous, le cercle des dirigeants. Mon père a fondé le réseau et ma soeur est également notre associée. J'ai pour ma part été la première franchisée, en 2004. Chez mes employés, j'ai senti un besoin de reconnaissance et la volonté d'être partie intégrante de cette "famille". Nous allons organiser des rencontres entre eux et la direction, comme c'est déjà le cas avec les responsables d'agence, afin qu'ils se sentent intégrés au réseau.

Valeurs

Sur le terrain, en échangeant, j'ai pu constater que les valeurs et les méthodes de travail du réseau ont été bien transmises aux ouvriers. Une gageure, dans un contexte de croissance aussi rapide - l'entreprise compte désormais 170 entités en France ainsi qu'en Belgique et au Royaume-Uni. Une autre question a été soulevée : le besoin en formation. Nous sommes fabricants de nos propres produits et on se rend compte que les ouvriers ne connaissent pas forcément bien notre catalogue. Je ne m'y attendais pas mais l'émission nous a permis de recevoir beaucoup de candidatures spontanées. Ça va nous aider car nous avons un fort développement. Nous allons ouvrir 30 entreprises, cette année, et recruter plus de 90 salariés. En 2016, notre réseau a enregistré un chiffre d'affaires de 90 millions d'euros.

L'auteur :

Pauline Moquet est dirigeante d'entreprise chez Daniel Moquet Signe Vos Allées. Elle est la première franchisée du réseau qu'elle co-dirige avec son père qui en est le fondateur et sa soeur, associée.

Découvrez d'autres "Le jour où" :

Le jour où... la PME Séraphine a créé le buzz grâce à Kate Middleton

Le jour où... Cristina Cordula a noué un partenariat avec la start-up Craftine