Mon compte Devenir membre Newsletters

[Spécial région] Auvergne-Rhône-Alpes : un écosystème favorable aux PME

Publié le par

L'un des atouts de la région tient dans sa puissance économique à taille humaine. Grâce à des pôles d'excellence bien répartis sur le territoire, il est possible de travailler en réseau. Inventaire des dispositifs mis en place.

[Spécial région] Auvergne-Rhône-Alpes : un écosystème favorable aux PME

L'Ardi

Créée par la Région et l'État, l'Agence régionale de développement et d'innovation emploie plus d'une quarantaine de collaborateurs et dispose de deux implantations, à Lyon et au Bourget-du-Lac (Savoie). En partenariat avec tous les acteurs régionaux de l'innovation, elle offre toute une batterie de services aux entreprises ayant déjà initié une démarche d'innovation: information, orientation, accompagnement. "Les PME figurent parmi notre cible privilégiée, note son directeur Philippe Barcq, qu'elles soient dans une démarche d'innovation technique ou ­organisationnelle." Et surtout celles qui sont dans une démarche d'exportation: "Nous assurons de la veille et nous les aidons à rédiger leurs dossiers."

L'agence a d'ailleurs mis en place un programme spécifique, Incub Europe, qui consiste en un accompagnement intensif de quatre jours par an par un consultant après diagnostic préalable. "Nous avons un rôle de facilitateur", note le directeur de cette équipe principalement composée d'ingénieurs et de docteurs dotés de parcours industriels: "Des spécialistes avec une vision transversale, pour trouver un langage commun avec les interlocuteurs des entreprises."

En savoir plus : Ardi-rhonealpes.fr

Plan PME

Présentation du Plan PME en vidéo


Ce dispositif unique en France mise sur la croissance des PME. Financé par la Région, en lien avec l'État, il est coordonné par l'Ardi, l'Agence régionale de développement et d'innovation. Objectif: faire gagner les entreprises en compétitivité. Plus de 6000 entreprises, principalement dans le secteur de l'industrie manufacturière, ont participé à l'un de ses 18 programmes d'action, qui mobilisent plus de 350 consultants sur l'ensemble du territoire. "On a des entreprises qui participent plusieurs fois au sein du dispositif", souligne Roger Goldschmitt, référent Plan PME. Car l'idée même est "d'accompagner les PME sur la durée et les ancrer dans une logique de parcours au sein de ses différents programmes". Le Plan se situe "dans une démarche d'amélioration continue", en fonction des besoins des entreprises dans différents domaines: l'innovation, la stratégie et la finance (par exemple, "comment maximiser les chances de succès de votre levée de fonds"), la performance, le commercial, les systèmes d'information, les ressources humaines ou encore l'environnement. La prise en charge peut atteindre jusqu'à 80% du coût de l'accompagnement, aucun montage de subvention n'est nécessaire.

En savoir plus : planpme.rhonealpes.fr

Lyon métropole

La collectivité, qui réunit depuis le 1er janvier 2015 les champs d'action du Département et de la Communauté urbaine sur les 59 communes qui composent le territoire du Grand Lyon, estime qu'il "faut que les entreprises sachent qu'on est là pour les aider". Elle a, dans cette optique, mis en place un réseau de 14 développeurs économiques qui fait le lien avec les entreprises du territoire pour un contact de proximité en coopération avec l'ensemble des partenaires économiques. Les champs d'action vont du conseil pour mener un projet immobilier à l'aide à la réduction de la facture énergétique. Des experts toujours disponibles, dont il est facile de dégoter le numéro de portable... Là encore, on insiste sur la dimension humaine : "Tout le monde se connaît. Le développeur, s'il n'est pas compétent, saura toujours répercuter la demande et envoyer l'entreprise frapper à la bonne porte." Une dynamique de réseau qui fait la différence : "Ce n'est pas juste une formule, l'ensemble des acteurs le reconnaissent." La métropole, qui a mis en place des services spécifiques pour les PME en hypercroissance, se dit particulièrement attentive aux différents paliers à franchir dans son développement, et est là pour accompagner les entreprises.

Présentation de la "Métropole intelligente" en vidéo


Autre particularité, Lyon métropole envisage l'insertion en lien avec l'économie plutôt que le social, et s'apprête à mettre en place des développeurs dédiés, pour placer ces profils dans les entreprises.

La collectivité, qui a déterminé des filières d'excellence (les cleantech, les sciences de la vie et le numérique), s'appuie également sur "Lyon ville de l'entrepreneuriat", réseau d'accompagnement à la création, reprise et cession d'entreprise regroupant plus de 200 experts qui peuvent intervenir à chaque étape du parcours. Estimant que "quelle que soit l'avancée d'un projet, il n'est jamais trop tard pour être accompagné", ces experts sont à rencontrer dans l'une des 15 portes d'entrée de la Métropole et sur les réseaux sociaux.

Grenoble métropole

Du côté d'une autre grande ville de la région, Grenoble, on affirme sa volonté de renforcer la diversité du tissu économique local, mais aussi de "pérenniser le triptyque industrie, recherche, université", des collaborations à l'origine de belles histoires de transferts de technologie. Une dynamique en matière de recherche scientifique et d'innovation qui fait la renommée de l'agglomération au niveau international, grâce à une collaboration permanente et complémentaire entre universitaires, scientifiques, industriels et collectivités.

La métropole s'attache à contribuer à cette mise en réseau, à travers notamment trois pôles d'excellence qui structurent l'espace de recherche. Nanobio, dont la "métro" a assuré le cofinancement, constitue le pôle régional d'innovation pour les micro et nanotechnologies appliquées à la biologie et la santé grâce à des échanges fructueux entre recherche fondamentale et recherche appliquée. Minatec, campus d'innovation pour les micro et nanotechnologies, réunit quant à lui chercheurs, industriels et étudiants sur des projets de recherche qui croisent volontiers les disciplines. Pilsi, le Pôle international logiciels et systèmes intelligents, s'attache à attirer les meilleurs talents pour développer de nouvelles synergies avec les industriels.

En savoir plus : Lametro.fr