Mon compte Devenir membre Newsletters

La revue de presse éco de la semaine (30 janvier au 3 février)

Publié le par

Vous n'avez pas eu le temps de suivre l'actualité cette semaine ? Pas de panique. Nous vous proposons un petit tour de l'actualité économique du lundi 30 janvier au vendredi 3 février 2017. Au programme : French Tech, Bpifrance, la start-up Care Labs, la baisse des défaillances d'entreprise...

La revue de presse éco de la semaine (30 janvier au 3 février)

La French Tech attire toujours plus les fonds d'investissement étrangers

Index Ventures ou Accel Partners. Ces noms ne vous disent peut-être rien mais ces fonds d'investissement font partie des fonds d'investissement étrangers à s'implanter de plus en plus en France. Leur cible ? Les start-up de l'écosystème French Tech ! En six ans, le nombre des investissements étrangers a triplé, passant de 23 en 2009-2010 à 61 sur la période 2015-2016. Une tendance confortée par la croissance des montants investis, en augmentation de 48 % à 74 % en fonction des états d'avancements des projets, selon Les Echos.

Si les fonds américains ou britanniques s'illustrent par leur dynamisme sur le territoire français, l'étude révèle également que les investisseurs étrangers n'hésitent plus à s'associer avec leurs homologues français pour investir. 88 % des opérations en 2015-2016 sont, en effet, réalisées sous la forme de co-investissement.

Tech : Bpifrance, leader des fonds souverains

En quatre ans d'existence, Bpifrance s'illustre comme le fonds souverain le plus actif au monde dans le secteur de la tech, selon une étude CB Insights. Près de 200 sociétés ont, en effet, été financées par la banque publique d'investissement. L'autre grand fonds français, la Caisse des Dépôts et Consignations, se positionne en cinquième place. Cette dynamique ne concerne en revanche que le nombre de sociétés financés et non les montants investis.
D'après Les Échos, les fonds hexagonaux figurent loin derrière les fonds singapouriens, GIC et Temasek, le fonds national Koweïtien ou le fonds chinois China Investment Corporation.

En parallèle, le financement des start-up, tous secteurs confondus, par les grands groupes repart de l'avant en France. D'après le Hub BpiFrance, 590 contrats de transactions - équivalents à 2,7 milliards d'euros - ont été réalisés en 2016, contre 243 en 2015 (1,5 milliard d'euros) et seulement 0,6 milliard d'euros en 2013 (167 transactions). Parmi les grands groupes les plus pourvoyeurs de financement en capital-investissement, le Hub met en avant le dynamisme d'Axa et Airbus. À découvrir sur La Tribune.

Comment améliorer le financement des start-up ?

+ 6 milliards d'euros par an. C'est l'effort que devrait consentir la France pour améliorer le financement et la compétitivité des start-up tricolores, selon l'organisme de réflexion France Stratégie cité par Le Figaro.

L'idée serait de faire en sorte de mobiliser davantage l'épargne des Français vers le capital-risque, en réformant la fiscalité de l'épargne, en ciblant les dispositifs existants sur le capital-risque ou en redirigeant vers les start-up les sommes collectées via les produits d'épargne réglementés existants.

La start-up Care Labs lève 5,2 millions d'euros pour s'internationaliser

Avec cette deuxième levée de fonds, le montant global collecté en deux ans par Care Labs s'élève désormais à 9 millions d'euros. De quoi faire progresser le déploiement des titres spéciaux distribués par la société. En 2014, Vincent Daffour crée Care Labs et dans un même temps le Chèque santé, un titre prépayé destiné à financer des prestations et produits de santé non couverts par les circuits "classiques".

Care Labs entame son ouverture au marché avec dans le viseur les États-Unis, la Grande Bretagne et le Canada. La société devrait doubler ses effectifs pour passer de 20 à 40 collaborateurs en 2017 pour supporter son développement. Care Labs propose en plus du Chèque Santé une solution de paiement et de tiers payant dématérialisé (Carepay et Carepay TP), la plateforme de prise de rendez-vous en ligne 1001 docteurs pour les professionnels de santé et les patients et Carebooks, un carnet de santé en ligne.

Airbnb, licorne enfin rentable

Pour la première fois depuis sa création en 2008, Airbnb ne perd plus d'argent. La plateforme de réservation hôtelière est, en effet, devenue rentable au second semestre 2016. C'est ce qu'affirme Le Figaro en s'appuyant sur des informations de Bloomberg et CNET. Et l'entreprise prévoit que la tendance se poursuivre en 2017.

Présente dans 34000 villes dans le monde, Airbnb a réalisé une croissance de 80 % de son chiffre d'affaires l'année dernière. Elle a levé 3,1 milliards de dollars depuis sa création, et est désormais valorisée trente milliards en Bourse, soit trente fois plus que les licornes, baptisées ainsi lorsqu'elles passent ce cap: Pour se développer, elle a dû, et doit encore, affronter des crises : opposition de municipalités, dépôt de plainte, en France, pour "concurrence déloyale", etc.

13 propositions pour le développement des PME et leurs dirigeants

Dédiée au soutien au développement des PME, l'association Ariane Compétences & Management a dressé un bilan de la situation des PME à partir de travaux d'étude et engagé des experts pour débattre autour de la question : Quelles solutions pour favoriser le développement des PME, facteurs de croissance ?

Parmi les mesures proposées : faire le distinguo dans les statistiques entre TPE et PME pour rendre les politiques engagées plus homogènes. Ou encore, au sujet des partenariats entre grandes entreprises et PME : "Que les grandes entreprises s'interdisent dans les occasions où elles coopèrent avec des PME de débaucher des cadres de ces PME".

Autre proposition, financière, cette fois : "que les établissements de crédit, à côté de leur évaluation détaillée des éléments financiers, se préoccupent de l'évaluation des compétences que les dirigeants peuvent avoir intérêt à acquérir pour assurer la croissance de leur entreprise".

Des propositions qui, dans le contexte de la campagne présidentielle, démontrent une volonté de valoriser l'entrepreneuriat et tout particulièrement le développement des TPE-PME.

Les défaillances d'entreprises sous les 60 000

Une première depuis 2008 et le début de la crise. Le nombre d'entreprises en dépôt de bilan ou en procédures de sauvegarde s'est établi à 57 844 en 2016, soit une baisse de 8% par rapport à 2015 et 10 % de moins qu'en 2013, selon des données compilées par le cabinet Altares. Un constat qui s'avère particulièrement marqué pour les entreprises de plus de 50 salariés.

Un bilan porteur d'espoir pour le gouvernement appuyé notamment par la reprise modérée de la croissance et à l'augmentation des marges des entreprises. Le cabinet Altares envisage pour 2017 une poursuite de la baisse des faillites d'entreprise à hauteur de -7%.

Malgré tout, comme l'explique Le Monde, si le nombre d'entreprises défaillantes diminue, les cas des entreprises encore en difficulté sont plus compliqués à gérer.

Paiement sans contact : le plafond bientôt relevé à 30 euros

Le plafond du paiement sans contact passera de 20 à 30 euros à l'automne 2017. C'est ce qu'annonce le Groupement Carte Bancaire en charge de l'interbancarité des cartes de paiements. Face au succès du sans contact - 235 millions de transactions en 2015 et près de 43% des paiements par carte en boutique -, le besoin d'augmenter le seuil de paiement devenait prégnant. L'objectif, selon Le Figaro, est d'atteindre les 60% de paiements par carte en magasin.

Une transition qui demandera, malgré tout, du temps. Pour que chaque consommateur soit en capacité d'utiliser le nouveau seuil, il faudra mettre à jour l'ensemble des terminaux et procéder au renouvellement des cartes bancaires, attendu pour 2020.

Ça s'est passé cette semaine sur Chefdentreprise.com

- Du 1er au 2 février, la rédaction s'est mobilisée sur le Salon des Entrepreneurs afin de vous faire vivre en direct cet événement incontournable pour les dirigeants et créateurs d'entreprise. Les principaux candidats à l'élection présidentielle s'y sont pressés pour évoquer leur programme économique. Retrouvez nos comptes rendus heure par heure ici et ici.

- Pour porter haut la voix de l'entreprise dans un contexte d'élection présidentielle, et inspirer les candidats, le collectif Entreprendre, composé de représentants de réseaux d'entrepreneurs, a présenté 9 propositions pour développer chez tout un chacun, notamment les jeunes, l'envie de créer son entreprise. La première consiste à améliorer la formation en sensibilisant à la démarche entrepreneuriale et expérimentale. Retrouvez ici la suite des propositions.

- Bpifrance a présenté cette semaine son bilan 2016. Le banquier des entreprises a investi 24,4 milliards d'euros dans l'économie française l'année dernière, dont 13,6 sous forme de prêts et aides. Parmi ses dernières initiatives en date figure la signature d'une convention de partenariat avec l'AFE (Agence France Entrepreneur) pour renforcer leur coopération en matière de soutien à l'entrepreneuriat. Le détail du bilan à lire ici.