En ce moment En ce moment

Grand Prix des Chefs d'Entreprise 2018 : c'était la fête du Slip (Français)

Publié par le

Guillaume Gibault, fondateur du Slip Français, a été élu dirigeant de PME de l'année, lors du Grand Prix des Chefs d'Entreprise, qui s'est tenu mercredi 13 juin 2018 aux Salons Hoche à Paris. Sylvie Guinard (Thimonnier) et Jean-Marc Stezycki (Les 2 Marmottes) montent aussi sur le podium.

  • Imprimer
© Greg Sevaz GPCE 2018 : Guillaume Gibault, fondateur du Slip Français, est le dirigeant de l'année

Vous, lecteurs de Chef d'Entreprise, l'avez plébiscité ! Guillaume Gibault, fondateur du Slip Français, PME spécialisée dans la vente de sous-vêtements et habits made in France, a été élu dirigeant de l'année 2018. Une distinction qui lui a été remise lors du Grand Prix des Chefs d'Entreprise, organisé par notre média, mercredi 13 juin 2018 aux Salons Hoche à Paris.

Un titre qu'il doit à la croissance continue enregistrée ces dernières années, jusqu'à atteindre plus de 13 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017, après 7,8 millions en 2016 et 3,6 millions en 2015. Le secret de l'entreprise ? Ne jamais perdre de vue son coeur de métier, la vente en ligne, qui représente 70 % du chiffre d'affaires, le reste étant réalisé, pour l'essentiel, en boutique (20 à 25 %). "Nous souhaitons rester une marque Web, c'est dans notre ADN", revendique Guillaume Gibault, son fondateur.

En 2017, plusieurs actions ont porté la croissance de la PME. Au-delà d'un investissement de deux millions d'euros en marketing, l'entreprise a ouvert trois nouvelles boutiques, portant leur total à six [et même dix aujourd'hui, ndlr] : "un facteur de crédibilisation de la marque", explique l'entrepreneur, qui prévoit cinq autres ouvertures cette année.

Autre nouveauté, le lancement d'une gamme dédiée aux femmes. "L'offre hommes est achetée à 40 % par des femmes", relate Guillaume Gibault, qui peut donc compter sur une clientèle déjà sensibilisée à la marque. Avec un impact sur le CA mesurable (8 %), l'idée est de poursuivre le développement de cette gamme.

Et son ambition ne s'arrête pas là. L'entreprise qui milite pour une production française et responsable, réfléchit actuellement à la façon d'augmenter sa capacité de production. En phase d'expansion, elle prévoit une vingtaine de recrutements en 2018. "La clé de la réussite, c'est de rester fidèle à ce que nous sommes tout en nous différenciant des autres", conclut Guillaume Gibault.

La rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet