Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie L'échec et la création d'entreprise

Publié le par

Et si le frein à l'entrepreneuriat en France était d'abord culturel ? Contrairement à leurs voisins, les Français se montrent frileux à créer leur entreprise. En cause bien souvent, la peur de l'échec, galvanisée il est vrai par une certaine défaillance des dispositifs de prévention des difficultés.

Les Français n'ont jamais été aussi nombreux à vouloir entreprendre, et pourtant, dans les faits, peu osent franchir le pas. Les barrières administratives et financières ne sont pas nécessairement les motivations principales avancées. Dans bien des cas, c'est la peur d'échouer qui freine les ardeurs de 74% des Français sondés dans le cadre du Global Entrepreneurship Report (Amway).

Il faut dire que les débouchés limités des procédures collectives (seules 20% des entreprises bénéficient d'un plan de continuation à l'issue d'un redressement judiciaire) peuvent conforter cette vision. Si bien que sur 15 pays étudiés, cette aversion au risque place ainsi la France au 13ème rang des terres propices à l'entrepreneuriat.

Pourtant, dans chaque projet entrepreneurial, l'erreur est bien souvent un préalable à la réussite d'un projet. Plusieurs méthodes existent pour limiter la casse en cas de coup dur.

Découvrez comment en lisant notre article sur Les 5 leçons des entrepreneurs pour rebondir après un échec.