Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment muscler sa santé et celle de son entreprise

Publié le par

Mieux vaudrait avoir régulièrement le nez dans le guidon au sens propre pour être prêt, physiquement et mentalement à faire face aux épreuves qui jalonnent le parcours d'un chef d'entreprise. L'accompagnement d'un coach spécialisé peut s'avérer salutaire quand les performances baissent.

Comment muscler sa santé et celle de son entreprise

Pour retrouver de l'énergie, faire face à la surcharge de travail, à la tension due aux responsabilités, aux repas d'affaires qui peuvent se multiplier ou encore à la recherche de rentabilité, bref, pour prendre soin de soi et de sa boîte, il est parfois utile de se faire accompagner. Certains coachs apportent cette dimension sport et santé à leur pratique. C'est le cas par exemple de Gérard Baracska qui baseson accompagnement "Etat d'esprit" sur la préparation mentale, le sport et le coaching : "un chef d'entreprise fonctionne comme un sportif de haut niveau. Or, il n'en est pas un", fait-il remarquer.

Pour allier performance et résistance, le coach va "réinitialiser" son poulain et le préparer. Par réinitialisation, il entend une prise de conscience de ses besoins primaires et fondamentaux, de ce qui est bon ou néfaste pour lui, des valeurs qui l'animent. Pour la partie coaching Orientée Solution, sur son site, Philippe Bigot, le "père" de la méthode, insiste sur son côté "sur-mesure" : "Le praticien s'intéresse à la particularité de la personne qu'il accompagne et à la bonne façon de l'aider à agir pour atteindre son objectif. Ce coaching est proposé sur six séances. Il met l'accent sur les aspects concrets, sur le vécu des situations et les capacités exprimées ou pouvant l'être. Dans une séance, le coach invitera à débriefer les actions et expérimentations décidées à la séance précédente et à travailler sur l'actualité. Entre deux séances, le coaching se poursuit avec les expériences (de mobilisation de compétences, de ressources) à mener."

Un dirigeant performant

Ces six séances de deux heures tous les quinze jours permettent de définir un cadre et des conditions qui permettent au coaché de progresser seul grâce au processus de maturation, tout en étant maintenu sous pression.

Dans la phase du diagnostic sportif, Gérard Baracska, par exemple, échange avec son client sur ses habitudes, fait le point sur l'alimentation, les addictions (alcool, cigarette), le sport ou les loisirs, puis fait pratiquer un bilan médical (prise de sang, tests d'effort). "Une démarche globale qui a pour but de l'éveiller. Une fois tout ceci validé, nous mettons sur pied un programme sportif, souvent avec la collaboration d'une diététicienne. Mon job consiste à créer les conditions de la motivation et à lui faire prendre conscience de ce qu'il peut atteindre si on lui en donne les moyens, avec un aspect très pédagogique : "Voilà comment ça va se passer et pourquoi c'est possible"." Un objectif : l'autonomie.

Combien ça coûte ?

Pour une heure de coaching, comptez environ 570 euros. Le budget d'un programme complet de six journées incluant les trois modules (coaching, préparation mentale et programme sportif), s'établit entre 7200 euros et 10800 euros, voire plus, selon les praticiens et les régions. Notez que depuis le 1er janvier dernier, certains organismes paritaires collecteurs agréés peuvent financer des programmes.