Mon compte Devenir membre Newsletters

[Étude de cas] Chez Groupe Rhinos, ce sont les salariés qui recrutent

Publié le par

Le Groupe Rhinos est une PME atypique de La Rochelle où les salariés ont organisé en 2016 les JobDays, leurs propres sessions de recrutement. Découvrez.

[Étude de cas] Chez Groupe Rhinos, ce sont les salariés qui recrutent

Avoir une forte culture d'entreprise... Et optimiser la productivité en améliorant le bien-être des collaborateurs. C'est le crédo de Pierrick Briand, p-dg du Groupe Rhinos. Dans ses locaux de 7000 m2 basés à Périgny (à proximité de La Rochelle, en Charente-Maritime), il a aménagé des espaces de vie, ludiques et confortables. Restaurant d'entreprise, salle de réception, consoles de jeu, tables à hauteur réglable et divans... Le loisir jouxte ici le labeur dans des lieux séparés par des cloisons pour éviter la confusion des genres.

Pierrick Briand, p-dg du Groupe Rhinos


Sur ce "campus", les collaborateurs sont incités à être autonomes et à constituer des "équipes-projet" en fonction de leurs affinités avec les dossiers à traiter. "On est tous contents d'aller en week-end, mais il faut aussi être content d'aller au travail", décrit Pierrick Briand pour expliquer sa démarche. Ce modèle, il l'a emprunté à la Silicon Valley, et plus particulièrement au campus du géant de Palo Alto, siège de Facebook. Et dans la culture de cette entreprise atypique, le p-dg a instauré un nouveau rituel : les JobDays.

RH un jour, RH toujours

En créant les JobDays, le Groupe Rhinos a fait un pari : demander aux salariés de recruter leurs futurs collègues de travail. Cent candidats se sont présentés le 12 juillet dans les locaux de l'entreprise pour trois types de profils recherchés (développeur, commercial et créatif) et ont été "shortlistés" puis défendus individuellement face à la direction par les employés eux-mêmes. Le bilan de l'opération a été positif avec six personnes recrutées ce jour-là, un CDD et cinq CDI. "Nos collaborateurs se sont rendu compte de la difficulté de recruter de bons profils", constate Pierrick Briand, qui a trouvé ses salariés plus "durs en affaire" que lui. "Parmi nos critères de recrutement, la personnalité est importante pour s'incorporer à la boîte.", ajoute-t-il. L'opération a eu pour bénéfice de créer un cercle vertueux : les collaborateurs ont appris à voir l'envers du décor et donc à s'impliquer davantage tandis que les candidats recrutés ont été intégrés vitesse-éclair grâce à cette forme de parrainage. Les JobDays sont ainsi devenus un rituel inscrit à l'agenda chaque année.

Le management par la confiance

Pour Pierrick Briand, l'enjeu de cette forme de management par l'affectif et l'autonomisation des salariés, c'est de rendre les rapports plus directs, d'impliquer et de créer du capital-sympathie pour éviter la fuite des talents. "Dans le management, ça change tout", insiste t-il. D'après lui, la pire action managériale à commettre serait de dire à un salarié "qu'il le déçoit". Mais cette méthode et ces avantages (cafés gratuits, restaurant d'entreprise avec petit-déjeuner inclus...) ont malgré tout un coût : "Si ma boîte était auditée, on dirait que je peux faire plus de résultat. Mais je reste persuadé que c'est pour ça que je fais +35% de chiffre d'affaires par an !" affirme le p-dg. D'après lui, c'est avant tout l'état d'esprit qui règne dans l'entreprise qui motive le collectif. Parmi ses embryons d'idées pour le futur, l'entrepreneur souhaiterait créer un incubateur interne à son entreprise pour valoriser les projets d'intra-preneuriat de ses collaborateurs.

Repères :
Groupe Rhinos
Groupe de communication
SAS créée en 1998 basée à La Rochelle (Charente-Maritime)
Effectif : 110 salariés
Fondateur et p-dg actuel : Pierrick Briand, 44 ans
Volume d'affaires 2016 : 40 millions d'euros