En ce moment En ce moment

Parler politique au bureau n'effraie pas les salariés

Publié par le - mis à jour à

La politique n'est pas un sujet tabou au sein de l'entreprise ! Au contraire, plus d'un salarié sur deux abordent l'actualité politique avec leurs collègues, tout en veillant à ne pas franchir certaines limites.

  • Imprimer

Élections présidentielles de 2012 obligent, l’actualité politique est dans toutes les bouches. Et le bureau est un lieu qui ne fait pas exception ! Selon une enquête OpinionWay pour les Editions Tissot*, 57 % des salariés parlent politique sur leur lieu de travail et 26 % affichent même clairement leurs positions.
Quand les salariés choisissent de parler politique, c’est avant tout avec leurs collègues et, dans une moindre mesure, avec leur supérieur hiérarchique (seuls 29 % disent le faire). En effet, certains considèrent ce sujet comme une source de conflits potentielle. Pire, parler politique pourrait influencer les décisions professionnelles et entraver une promotion ou une augmentation. De même, politique et business ne font pas bon ménage, car seulement 15 % des salariés consentent à évoquer leurs opinions avec les clients de l’entreprise.

Parler campagnes présidentielles à la machine à café oui, mais attention à ne pas franchir certaines limites : par exemple, 76 % des salariés jugent inacceptable qu’un salarié distribue des tracts politiques sur le lieu de travail. Expliquer à un collègue qu’il faut voter pour un tel ou tel candidat ou parti est jugé tout aussi indélicat.

Une opinion sur le sujet ? Participez à notre sondage : La politique a-t-elle sa place dans l'entreprise ?


* Enquête réalisée auprès de 1 013 salariés, entre le 21 et le 29 septembre 2011.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH - Management

Par Aude David

Dans un monde en perpétuelle évolution, savoir conduire le changement devient plus que jamais nécessaire. Comment susciter l'adhésion et entraîner [...]

RH - Management

Par Thomas d'Hauteville, iNNERSHiP

Trop peu impliquer ses salariés dans leur parcours professionnel expose les entreprises à un risque de désengagement massif et de fuite des [...]