Mon compte Devenir membre Newsletters

7 conseils pour recruter efficacement les jeunes de la génération Y

Publié le par

Adapter le recrutement aux nouvelles générations, tel était l'objet d'une matinée d'échanges qui s'est tenue le 31 mars 2016 à Paris. L'occasion, témoignages de Deezer et d'ALD Automotive à l'appui, de glaner quelques bonnes pratiques sur la façon d'attirer les jeunes dans l'entreprise.

7 conseils pour recruter efficacement les jeunes de la génération Y

Seuls 30 % des recruteurs disent adapter leur stratégie de recrutement aux jeunes. Voilà du moins le chiffre avancé par Mickaël Cabrol, président fondateur du service d'entretiens vidéo Easyrecrue, en ouverture d'une matinée d'échanges sur l'adaptation des processus de recrutement aux nouvelles générations, qui s'est tenue le jeudi 31 mars 2016 à Paris. Une donnée qui révèle un décalage des pratiques actuelles des entreprises avec le profil des nouveaux entrants sur le marché du travail.

Pour les TPE-PME et grands groupes, l'enjeu est de détecter et d'attirer les plus prometteurs de ces jeunes afin de contribuer à booster leur développement. Livrés au fil de la matinée, voici des conseils pour séduire ces "digital natives", qui postulent autrement et n'ont plus les mêmes attentes que leurs aînés vis-à-vis de l'entreprise ni la même vision de la vie professionnelle.

1. Être présent sur mobile

Première caractéristique de la nouvelle génération : elle est ultra-connectée. Par exemple, 93 % des jeunes possèdent un smartphone contre 55 % pour la moyenne française. Ce qui implique, pour les recruteurs, d'investir les supports digitaux à la recherche de cette population, et notamment, le mobile. Une évidence, et pourtant... "61 % des moins de 30 ans consultent les offres d'emploi sur mobile mais seules 30 % des offres y sont disponibles", souligne Mickaël Cabrol. "50 % du trafic des sites d'emploi viennent du mobile", renchérit Pierre Hervé, président et cofondateur de Kudoz, solution de recrutement sur mobile, et coorganisateur de la matinée.

2. Se dévoiler autrement

"Recherche personne dynamique et motivée, rémunération intéressante" : les annonces de ce type ont perdu de leur attractivité aux yeux des jeunes générations. "Les jeunes veulent mieux connaître l'entreprise dans laquelle ils vont arriver, d'où l'intérêt pour le recruteur de proposer un format d'annonce différenciant", explique en substance Pierre Hervé (Kudoz). Autrement dit, de présenter dans son offre ses locaux (éventuellement en photos), sa situation géographique ou encore de préciser par qui le recrutement va être opéré. "Autant d'éléments qui permettent au candidat de se projeter", analyse Pierre Hervé.

3. S'appuyer sur les collaborateurs déjà intégrés

Les RH peuvent également s'appuyer sur les candidats déjà en poste pour faire venir des jeunes talents. "Le recrutement, c'est un travail d'équipe", estime Guillaume Grillat, responsable du recrutement des profils techniques au sein de la plateforme de streaming musical Deezer. Ainsi par exemple, selon lui, sur la trentaine de personnes recrutées depuis fin décembre 2015-début janvier 2016, un tiers environ serait issu de la cooptation.

De son côté, ALD Automotive, filiale du groupe Société Générale spécialisée dans la location longue durée et la gestion de flotte automobile, propose sur son site Web des vidéos de collaborateurs filmés dans leur environnement de travail, dans le but de développer l'attractivité de l'entreprise auprès des candidats.

Autre point clé : offrir un environnement de travail attractif. Les détails en page 2