Mon compte Devenir membre Newsletters

Stress au travail : des salariés de plus en plus sous pression

Publié le par

Hausse du stress, aggravation du climat social, incompréhension des orientations stratégiques... La 17ème édition du baromètre Cegos sur le climat social et la qualité de vie au travail dresse un panorama assez alarmant des conditions de travail des salariés français.

Stress au travail : des salariés de plus en plus sous pression

Le management par le stress serait-il devenu la norme dans les entreprises françaises? C'est l'une des interrogations que soulève la 17ème édition du baromètre "Climat social et qualité de vie au travail"*, publié jeudi 22 octobre 2015. Ainsi, 61% des salariés interrogés affirment subir un stress régulier. Pis, près de quatre sur cinq estiment que ce stress a un impact négatif sur leur santé. Le quart des sondés déclarent d'ailleurs avoir développé au cours de leur carrière un problème psychologique grave (dépression, burn-out) ou avoir été victime de harcèlement moral.

"L'intensité de ce stress ne cesse d'augmenter, souligne Virginie Loye, responsable des formations en RH chez Cegos. En effet, le niveau d'intensité du stress perçu par les collaborateurs et managers a presque doublé en un an : 72% des salariés et 79% des managers évaluent leur niveau de stress à 7 et plus (contre respectivement 38% et 41% en 2014). De plus, ce stress n'épargne personne et ce sont d'ailleurs les jeunes et les seniors qui affichent les niveaux les plus élevés." Sans surprise, c'est la trop grande charge de travail qui est identifiée comme principale cause de stress, aussi bien du côté des salariés, des managers que des DRH.

Dégradation du climat social

Autre enseignement de l'enquête, près de la moitié des sondés notent une dégradation notoire du climat social dans leur entreprise depuis un an (pour 42% des salariés et 50% des managers). Une tendance qu'il faut relativiser. Les trois quarts des salariés jugent en effet le climat au sein de leur équipe satisfaisant. La majorité des personnes interrogées conçoivent leur travail avant tout comme une source d'épanouissement personnel.

"Par exemple, 72 % des salariés trouvent leurs activités variées et intéressantes ; 69 % trouvent leurs objectifs et priorités clairement définis. Mais 4 sur 10 n'adhèrent pas aux grandes orientations stratégiques de leur entreprise. C'est une manière de dire : 'mon travail me plaît mais j'ai parfois du mal à comprendre tout ce qui l'entoure'. C'est le sentiment d'une entreprise cloisonnée et parfois déshumanisée qui prédomine", analyse Catherine Lainé, consultante senior, spécialiste des enjeux RH chez Cegos.

Afin d'améliorer le climat social au sein de leur entreprise, les salariés avancent trois pistes principales : savoir reconnaître et féliciter ses collaborateurs (45%), prendre du temps avec son équipe (41%) et organiser des points réguliers avec ses équipes (37%). Des actions simples à mettre en place, mais qui ne semblent bien souvent pas aller de soi, apparemment...

*Méthodologie :

Pour cette édition 2015, 1204 personnes (750 salariés, 307 managers et 147 Directeurs ou Responsables des Ressources Humaines d'entreprises du secteur privé de plus de 100 salariés) ont été interrogées au cours des mois de juillet et août.