Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Mutuelle d'entreprise : négociez avec vos salariés

Publié le par

Vos salariés sont les premières personnes impactées par les réformes des complémentaires santé. Il peut donc s'avérer précieux de les inclure dans les négociations.

[Tribune] Mutuelle d'entreprise : négociez avec vos salariés

Il vous reste 5 mois pour vous préparer à la généralisation des complémentaires santés d'entreprise. Il s'agit dans un 1er temps de s'adapter aux nouvelles règles de l'ANI et à celles du contrat responsable, tout en gardant un oeil sur sa convention collective. La Décision Unilatérale de l'Employeur (DUE) peut vous permettre de décider, seul, des conditions de votre mutuelle d'entreprise mais il est conseillé de faire participer vos collaborateurs via des accords d'entreprise ou dans le cadre d'un référendum.

Une bonne mutuelle plutôt qu'une hausse de salaire ?

Les Français accordent une importance particulière à leur complémentaire santé. Ainsi, 60% d'entre eux considèrent le financement d'une bonne complémentaire santé plus important qu'une hausse de salaire.

La nécessité de renégocier votre complémentaire d'entreprise dans le cadre de l'ANI peut donc être l'occasion de saisir les besoins et attentes de vos salariés afin de leur proposer une mutuelle intéressante. Ils pourraient ainsi être moins regardants en matière de salaire.

Encore faut-il s'entendre sur ce qu'est une "bonne complémentaire". Les critères de choix les plus cités sont la qualité des garanties et le montant des cotisations. Le meilleur moyen de sonder leurs attentes reste le référendum.

Des salariés mieux couverts seraient ainsi en meilleure santé, donc plus productifs sans que des efforts soient faits sur le salaire. Ce peut également être un critère de sélection dans le cadre d'un recrutement.

Améliorer le bien-être de vos salariés

Les Français sont de moins en moins heureux au travail. Seuls 41% d'entre eux s'estiment heureux. 70% des salariés pensent que leurs conditions de travail se dégradent contre seulement 6% qui pensent qu'elles s'améliorent. La souffrance psychique au travail s'est accrue entre 2010 et 2015 et le récent débat sur la reconnaissance du burn-out en tant que maladie professionnelle ne fait que confirmer cette tendance.

90% des salariés pensent que l'amélioration des conditions de travail dans leur entreprise pourrait pourtant améliorer leur bien-être.

La négociation d'une nouvelle complémentaire santé peut donc être l'occasion de mettre en place des mesures complémentaires à propos des conditions de travail. Il peut être par exemple intéressant de faire travailler vos salariés sur des projets de refonte de leur espace de travail.

La solution du référendum

Afin de mener à bien une négociation au sein de votre entreprise, il faut savoir faire preuve de qualités de communication et d'écoute. Il s'agit de réellement entendre les besoins et attentes de vos salariés, et ne pas se contenter d'un effet d'annonce.

Organiser un référendum peut suffire à mettre en place une mutuelle d'entreprise et s'impose à l'ensemble de vos salariés. Mais il y a plusieurs procédures à respecter.

Il faut avant toute chose que l'employeur présente à l'ensemble de ses collaborateurs un projet d'accord ainsi qu'une fiche explicative reprenant les garanties, les montants des cotisations, les niveaux de remboursement...

Le vote doit ensuite se faire à bulletins secrets et la décision se prend à majorité des électeurs inscrits. Si le projet est ratifié, le Comité d'Entreprise doit en être informé ainsi que les salariés via des affiches dans les locaux de l'entreprise.

Le référendum peut faire office de campagne de communication afin d'intégrer les salariés dans la vie de leur entreprise. Mais la procédure est fastidieuse à mettre en oeuvre et ne doit pas être mise en place à la légère.

Si vous souhaitez consulter l'avis de vos salariés sans passer par un référendum qui peut s'avérer long et compliqué à mettre en place, il est tout à fait possible de le faire dans le cadre d'une DUE. Vous pouvez ainsi récolter les opinions de manière moins formelle mais en impliquant les salariés dans le processus. Vous pouvez ainsi tirer les bénéfices d'une négociation réussie, tout en conservant la rapidité et l'efficacité de la DUE.

S'il est possible de mettre en place sa mutuelle d'entreprise seul, il faut penser à l'impact que cette décision aura sur vos salariés. Ils seront plus à même d'accepter les nouvelles conditions de leur complémentaire santé s'ils ont participé à leur mise en oeuvre. Ainsi, avoir des salariés impliqués et en bonne santé est synonyme de productivité.