En ce moment En ce moment

Un Français sur trois gêné par le bruit au travail

Publié par le

Selon une enquête Ipsos pour la Journée nationale de l'audition, qui a lieu le 10 mars, 39 % des actifs sont gênés par le bruit.

  • Imprimer

Le bruit au travail gêne 39 % des actifs en France. Selon une enquête Ipsos publiée le 7 mars et réalisée pour la Journée nationale de l'audition (JNA), 13 % des actifs se disent "très" embarrassés par le bruit, 26 % le sont "assez". Sans grande surprise, les variations sont fortes selon les fonctions occupées. Si 57 % des ouvriers éprouvent de la gêne, seuls 36 % des employés et 28 % des cadres supérieurs et professions intermédiaires se trouvent dans le même cas.

De même, si 71 % des personnes travaillant sur un chantier de construction se disent dérangés, c'est le cas de 51 % des personnes évoluant dans un open space de bureaux ou une plateforme téléphonique, 47 % dans un atelier de production et même 18 % dans un restaurant d'entreprise.

Le bruit accroît de 24 % le risque d'accidents

Plus d'un salarié sur deux ne bénéficie d'aucun contrôle auditif dans le cadre de leur travail. Pourtant, le bruit au travail, selon l'association JNA, accroît de 24 % le risque d'accident avec arrêt de travail et serait à l'origine de 20 % des cas de surdité chez l'adulte. Les troubles ressentis vont de la fatigue (58 %) à l'irritabilité (51 %), voire aux acouphènes (39 %) ou aux migraines (37 %).

Au total, un Français sur trois (32 %) confie avoir des difficultés à entendre. Ils sont 25 % chez les 20-24 ans, un chiffre stable jusqu'à 40 ans. Au-delà de 60 ans, plus de quatre sondés sur dix estiment avoir des difficultés d'audition.

 

Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet