Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Prévention de la pénibilité : 3 entreprises sur 4 ont mis en place des outils d'évaluation des conditions de travail

Publié le par

Les entreprises sont-elles à jour de leurs obligations en matière de prévention de la pénibilité? Ont-elles réalisé leurs diagnostics et leurs accords? Comment se sont-elles adaptées aux évolutions règlementaires? Voici quelques unes des questions auxquelles cette infographie répond.

Dès le 1er juillet 2016, le compte personnel de prévention de la pénibilité intégrera 6 nouveaux facteurs. Pour faire le point sur la situation des entreprises vis-à-vis de leurs obligations en la matière, Previsoft et Atequacy ont questionnés responsables RH et sécurité dans le cadre de la 5e édition du baromètre pénibilité. Celui-ci a été réalisé par Junior ESSEC Conseil, du 27 février au 20 mars 2016, auprès de 200 entreprises françaises de tous secteurs avec un effectif supérieur à 50 personnes, interrogées par le biais d'un questionnaire téléphonique.

Parmi les enseignements majeurs de ce baromètre, on constate que seulement une entreprise sur 10 est actuellement dans l'obligation de négocier un accord pénibilité. En effet, en 2016, 9% des entreprises interrogées ont déclaré avoir plus de 50% de leurs effectifs dépassant les seuils de pénibilité pour au moins l'un des 10 facteurs. (Contre 17% en 2015 et 48% en 2014).

Par ailleurs, 35% des entreprises interrogées n'ont pas déclaré leurs salariés dépassant les seuils de pénibilité. En revanche, elles sont 83% à savoir que le compte de prévention de pénibilité est financé par une double cotisation à leur charge.

Pour en savoir plus

Lisez nos articles consacrés au compte pénibilité : tout ce qu'il faut savoir et les dernières dispositions publiées au JO fin 2015.