Mon compte Devenir membre Newsletters

Marquage automobile : une communication qui roule

Publié le par

Vous disposez d'une flotte automobile et vos collaborateurs sont souvent sur les routes ? En procédant au marquage de vos véhicules, vous optimisez votre visibilité. Le marquage, qu'il soit partiel ou global, présente bien des avantages.

Marquage automobile : une communication qui roule

Développer la notoriété de l'entreprise, multiplier les points de contact avec les consommateurs... Mettre à profit une flotte automobile pour communiquer en la marquant vous permet de disposer d'une visibilité importante dans votre zone de chalandise. Et ce, pour un budget tout à fait acceptable.

Pleins phares sur les informations-clés

Premièrement, il s'agit de définir les informations à mettre en avant : nom de l'entreprise, secteur d'activité ou spéciali­sation, logo et coordonnées (site internet, adresses physique et électronique, numéro de téléphone). Si vous disposez d'un espace et d'un budget suffisants, vous pourrez aussi envisager d'apposer un slogan ou, pourquoi pas, une proposition commerciale, qui peut évoluer selon la saisonnalité de l'activité.

Au sein du groupe Devos Vandenhove, spécialiste de la maintenance électromécanique, dont la flotte compte une centaine de véhicules, " le marquage est systématique depuis une quinzaine d'années, explique Étienne Leparee, responsable administratif et financier de cette PME de 160 salariés. Depuis environ cinq ans maintenant, notre stratégie a changé et nous cherchons avant tout à optimiser notre notoriété. " Cette évolution a conduit notamment à augmenter la taille du logo et à synthétiser le discours. " Nous avons peu à peu renouvelé intégralement notre parc au profit de véhicules gris, qui nous permettent de faire ressortir notre charte graphique et aussi de nous ­différencier des utilitaires, majoritairement blancs ", confie le responsable. Avec un budget moyen d'environ 250 € HT par véhicule et une flotte d'une centaine d'unités renouvelées tous les trois ans par tiers, Étienne Leparee estime à environ 5 000 € HT le budget annuel ­consacré au marquage automobile. Un budget finalement modeste, comparé à la visibilité obtenue...

Lookvoiture.com

Lookvoiture.com

Mélanie Pin, fondatrice

Tout l'enjeu du marquage consiste à ce que le message, l'activité et les coordonnées soient compréhensibles en moins de deux secondes. " La lunette arrière est évidemment un emplacement qu'il faut marquer en priorité, affirme Mélanie Pin, fondatrice de Lookvoiture.com, créateur d'autocollants en ligne. Dans les embouteillages, en stationnement, c'est une zone particulièrement visible. " Efficace et lisible, le marquage de la lunette arrière n'est pas très onéreux. Chez Lookvoiture.com par exemple, comptez moins de 40 € HT pour habiller cet espace.

Le covering latéral est également pertinent. " Toutefois, les ailes et les portières sont souvent les plus exposées aux chocs et aux rayures, indique Stéphane Briand dirigeant d'iDzif Pro, fabricant et transformateurs d'adhésifs. Lorsque vous choisissez un prestataire, assurez-vous qu'en cas de dégradation, il sera en mesure de reproduire à l'identique les adhésifs pour qu'aucune différence ne soit perceptible. "

Poser ou faire poser ?

Depuis quelques années, de nombreux services en ligne voient le jour et proposent la fabrication d'adhésifs. La spécificité de ces sites, c'est qu'ils n'assurent pas - en règle générale - la pose. " Cela nous permet, explique Mélanie Pin (Lookvoiture.com), d'offrir des solutions très bon marché à nos clients. " La conception des adhésifs est particulièrement simple sur ces sites qui vous aident à imaginer graphiquement votre message. Des gabarits sont disponibles et l'ensemble des véhicules sont clairement identifiés dans les bases de données. " Lorsque nous livrons les adhésifs, ils sont accompagnés d'un kit et d'un guide de pose très didactique et il est très simple d'apposer le marquage ", continue la jeune chef d'entreprise.

Mais il n'en reste pas moins qu'au-delà des coûts de fabrication, il faut s'interroger sur le coût humain de la pose réalisée en interne et sur le risque d'erreur. Pour Stéphane Briand (iDzif Pro) qui maîtrise toute la chaîne, depuis la conception du message jusqu'à la pose, en passant par la fabrication, " il est risqué, lorsque l'on envisage de marquer un ou plusieurs véhicules, de vouloir procéder soi-même à la mise en place des adhésifs. D'autant que si vous vous orientez vers un spécialiste qui assure la pose, celle-ci fait alors l'objet d'une garantie ", précise le prestataire. Chez iDzif Pro, comptez pour le marquage d'un véhicule de tourisme de 250 à 1 500 € HT (pose comprise) et pour un utilitaire de grande taille de type Renault Trafic un budget compris entre 500 et 2 500 € HT.

Lorsque vous optez pour la pose de votre marquage, tablez environ sur une demi-journée d'immobilisation du véhicule. Une étape qui peut être anticipée : " Nous intervenons chez le concessionnaire automobile, avant même que notre client ne prenne possession des véhicules. Ainsi, ces derniers sont immédiatement opérationnels ", explique Damien Tison, concessionnaire Pano Boutique, spécialiste du marquage publicitaire, à Arras.

Enfin, n'oubliez pas qu'au moment de renouveler la flotte, il faudra, dans le cas d'une location longue durée, restituer le véhicule dans son état initial.

Les différentes techniques de marquage

Flotte automobile

Flotte automobile

Groupe Devos Vandenhove


Le premier type de marquage est partiel et recouvre des zones limitées : les parties latérales et la lunette arrière.

L'autre technique, appelée covering total, consiste à relooker le véhicule en l'habillant intégralement. Cette pratique, plus onéreuse, permet une identification immédiate du véhicule. Il existe une troisième solution de marquage, devenue désormais très marginale : le marquage magnétique. Il s'agit de panneaux qui sont apposés sur les portières et qui peuvent être placés et retirés à volonté car ils adhèrent aux parties métalliques du véhicule. Attention toutefois au risque de vol et assurez-vous préalablement que vos véhicules disposent bien de zones susceptibles d'accueillir ces panneaux magnétiques. Enfin, évitez les adhésifs monomères qui ont tendance à se rétracter et à se décolorer.