Mon compte Devenir membre Newsletters

[Étude de cas] Face à la concurrence, la lingerie Indiscrète fait dans la dentelle

Publié le par

Jeune pousse du marché français de la lingerie haut de gamme, Indiscrète se démarque pour concurrencer les géants de son secteur. Sa fabrication en France, la personnalisation de ses produits et sa distribution en vente à domicile : chaque détail a été réfléchi.

[Étude de cas] Face à la concurrence, la lingerie Indiscrète fait dans la dentelle

"Quand on démarre une activité sur un secteur très concurrentiel, il est difficile de rivaliser avec les leaders du marché", affirme Didier Degrand, président de CDB&Cie. C'est pourtant le pari qu'il a fait, avec Béatrice Mongella et Christelle Bois, en lançant, en 2010, Indiscrète, marque de lingerie haut de gamme et fabriquée en France. Pour sortir du lot, les trois associés, anciens salariés d'Aubade, misent sur une offre différenciante et un credo : habiller toutes les femmes.

Habiller toutes les morphologies

C'est d'ailleurs là que réside sa première spécificité: son très dense catalogue. Si, au départ, les fondateurs pensent s'orienter vers les grandes tailles, ils choisissent vite de ne délaisser aucune anatomie. Les soutiens-gorges Indiscrète se déclinent en bonnets allant du A au F pour des tours de poitrine du 85 au 120, tandis que les bas vont du 36 au 58. Et pour coller au plus près des besoins de sa clientèle, l'entreprise propose des produits adaptables et personnalisables. "Nous ne faisons pas du sur-mesure, précise Didier Degrand. Mais nous accommodons les modèles pour répondre à toutes les contraintes morphologiques de nos clientes." Renfort abdominal sur les culottes, nuisettes adaptées aux bassins larges, bretelles spéciales pour épaules tombantes, bonnets différenciés pour poitrines asymétriques, longueur de dos et hauteur d'agrafage ajustables : les options sont nombreuses.

Mais ce n'est pas tout. Pour les femmes ayant subi une mastectomie partielle ou totale, la marque a conçu, dans le bonnet, une poche pour leur prothèse, et propose l'ajout d'une bande de tissu sur le décolleté pour cacher leur cicatrice. Cette latitude dans la personnalisation, Indiscrète la doit à son canal de distribution : un réseau de 125 vendeuses à domiciles indépendantes, en France, en Belgique et au Luxembourg, qui remontent les besoins de leurs clientes. "Particulièrement adapté à l'intimité de notre produit, ce mode de distribution nous permet également de toucher une population féminine plus rurale qui n'a pas facilement accès à ce type de lingerie", indique Didier Degrand.

Zoom

Un savoir-faire reconnu...

Lorsqu'en 2010 l'usine Aubade de Saint-Savin délocalise sa production en Tunisie, Béatrice Mongella, Christelle Bois et Didier Degrand, trois ex-cadres, créent leur propre marque de lingerie et font appel à leurs anciennes collègues pour rejoindre l'aventure Indiscrète. L'entreprise bénéficie ainsi du savoir-faire de ces ouvrières qualifiées, ce qui lui vaut, en septembre 2013, le label EPV (Entreprise du patrimoine vivant).

... au service d'une innovation écocitoyenne.

CDB&Cie confectionne, pour l'association Les Enfants de la Lune, des masques protecteurs transparents et ventilés destinés aux personnes atteintes de la maladie génétique Xeroderma Pigmentosum. Développés par des chercheurs et des médecins, ces masques leur permettent, notamment, de faire du sport en journée et en plein air. Livrée en juin de l'année dernière, cette première commande devrait être suivie par d'autres.

CDB&Cie
Nom commercial: Indiscrète
Activité: conception, distribution et fabrication de lingerie
Ville: Poitiers (Vienne)
Forme juridique: SAS
Dirigeants: Béatrice Mongella, 43 ans, Christelle Bois, 48 ans, et Didier Degrand, 51 ans
Année de création: 2010
Effectif 2014: 27 salariés
CA 2014: 1,2 M€
Mot clés : produit

Maëlle Becuwe