Mon compte Devenir membre Newsletters

Diaporama4 PME qui ont relocalisé leur production en France

Publié le par

La relocalisation, c'est possible ! Patriotisme industriel ou non, produire en France présente vraiment des avantages... La preuve avec ces quatre dirigeants de TPE et PME qui sont revenus d'Asie.

Pour conquérir une clientèle B to B

" En 2006, j'ai repéré un modèle de vélo électrique en Chine que j'ai eu l'idée d'adapter à la France ", explique Sébastien Beugin, dirigeant de la TPE poitevine Veloscoot. Après cinq ans de coconception sur place, Veloscoot rapatrie la production dans l'Hexagone, pour des raisons pratiques : " Un vélo électrique est très complexe, il comporte plus de 300 pièces. Or, innover avec les sous-traitants, les revendeurs et les clients à portée de main est bien plus simple. " Depuis 2012, 100 % de l'assemblage a donc lieu dans la Vienne, dans des locaux passés de 20 à 500 m² pour l'occasion. Auparavant exclusivement vendus sur Internet, les vélos sont aujourd'hui commercialisés chez des revendeurs spécialisés, grâce à quatre commerciaux. Avec un argument de vente, fièrement affiché sur le site web de l'entreprise : leur fabrication française. Avec quelque 2 000 ventes annuelles, Veloscoot enregistre une progression à deux chiffres et espère désormais toucher une clientèle B to B.

Veloscoot

> Activité : Conception de vélos à assistance électrique
> Ville : Saint-Georges-lès-Baillargeaux (Vienne)
> Forme juridique : SAS
> Dirigeant : Sébastien Beugin, 28 ans
> Année de création : 2006
> Effectif : 11 salariés
> CA 2012 : 1 M€

Externaliser sa relation client à l'heure du multicanal

[Idée d'ailleurs] La marque de vêtements Farm séduit les fashionistas avec des fiches conseils en maquillage