Mon compte Devenir membre Newsletters

Emailing transactionnel : comment augmenter votre chiffre d’affaire sans importuner vos clients ?

Publié le par

Mailjet dévoile son livre blanc intitulé « Emailing transactionnel : comment augmenter votre chiffre d’affaire sans importuner vos clients ? ». Ce livre blanc à destination des professionnels du marketing et du e-commerce vise à les sensibiliser aux bonnes pratiques permettant d’améliorer le potentiel des emails transactionnels.

Si les ventes en ligne en France ont augmenté de 13% par rapport à 2012 pour atteindre les 51,1 milliards d’euros, le e-panier moyen des Français a subi une forte baisse en 2013, atteignant même son plus bas niveau jamais enregistré *.

Devant un tel constat, Mailjet met à disposition toute son expertise au service des entreprises à travers un livre blanc présentant le potentiel de l’email dit « transactionnel » (confirmation d’inscription à une newsletter, confirmation d’achat ou encore rappel de panier abandonné) en termes de fidélisation et de développement des ventes.

Souvent négligés par les décideurs marketing ou directement pris en charge par le SI, ces emails sont pourtant un point de contact indispensable avec le client et offrent de nombreuses opportunités :

  1. La réduction du travail du support client. Plus un email offre de possibilités de modifications, d’annulation ou d’accès au site, moins le client aura besoin de recourir au service client.
  2. Le renforcement de l’image de marque. Un email est un point de contact entre le client et la marque. Il doit donc intégrer parfaitement la charte graphique ainsi que les codes d’identification de la marque.
  3. Une meilleure expérience de l’utilisateur. Un client préférera toujours utiliser les services d’une entreprise dont la communication transactionnelle est claire et intuitive. Un point en lien étroit avec la réduction du travail du support client.
  4. La génération de ventes additionnelles. Un email transactionnel est un événement attendu par le client, qui lui porte par anticipation beaucoup d’attention. C’est donc le parfait moyen de lui proposer une offre additionnelle tout en gardant la transaction en message principal.
  5. Une meilleure délivrabilité. Un email transactionnel bénéficie, d’après le point précédent, d’une attention particulière et donc d’une ouverture rapide par définition. Le taux de réactivité de ces emails leur confère une réputation élevée et donc une mise en spam très limitée.

Afin de maximiser la réussite d’une stratégie d’emailing transactionnel, Mailjet livre les pré-requis indispensables :

  1. Désigner un « transactional email marketing manager » qui veille à la cohérence de tous les emails transactionnels en termes de contenu et de respect de la charte graphique.
  2. Centraliser les rapports de campagnes emailing traditionnel et transactionnel afin de dégager une analyse des comportements observés.
  3. Générer du contenu dynamique et personnalisé qui prend en compte l’historique et le comportement d’achat du client.
  4. Livrer les emails en temps réel afin de maximiser le ROI et par la même occasion la satisfaction du client, qui aura plus tendance à se tourner vers le service client après quelques minutes d’attente.
  5. Authentifier les mails afin de garantir une meilleure délivrabilité et éviter le phishing.

La version intégrale de ce livre blanc est disponible pour téléchargement dans l’onglet Documents de l’espace presse Mailjet.

 

*  D’après une étude FEVAD/ Médiamétrie publiée le 30 janvier 2014