Mon compte Devenir membre Newsletters

L’image pour tous : 7 clés de l’identité visuelle au service de toutes les entreprises

Publié le par

En France, le tissu économique est d’abord constitué de PME, qui n’ont pas toutes les moyens d’engager une direction de la communication, une agence de publicité voire un webmaster pour promouvoir leur marque et leur offre de manière impactante. Cette part trop souvent oubliée de l’activité ne se présente pas souvent sous son meilleur jour, faute de budget, d’expertise et de ressources pour bénéficier du levier que représente le web en termes de perspectives d’activité.

En effet, près de la moitié des consommateurs (46,1% selon une étude du Stanford Persuasive Technologie Lab) considèrent que la première impression est la bonne dans le monde numérique : c’est l’interface et donc la première image qui leur permet d’évaluer la crédibilité d'un site Internet.

Aujourd’hui, les entreprises n’ont plus à choisir entre la signature d’une agence référente et le néant. Il existe des possibilités nouvelles, à la portée de tous, pour bénéficier du levier de l’image numérique.

Voici  les « 7 essentiels » de l’identité visuelle pour aider les entrepreneurs qui connaissent des difficultés avec leur image numérique :

1. Connais-toi toi-même : Pour concevoir l’image d’une marque, il faut d’abord identifier les valeurs qui la rendent unique. Chaque signe (design, photos, typographie…) choisi doit raconter la marque et la différencier des concurrents, au premier regard.

2. L’image prime sur le texte : D’après Jérôme Bruner, psychologue à l’Université de New York, on ne se souvient que de 10% de ce qu’on entend, 30% de ce qu’on lit, tandis qu’on se rappelle 80% de ce qu’on voit ou fait. Séduire un client, un candidat, un partenaire passe par l’impact visuel sur Internet, avec la vidéo en incontournable, en plus de la vidéo.

3. L’image s’inscrit dans l’économie de la propriété intellectuelle : L’idée fausse qu’une image, une fois publiée en ligne, est libre de droits, a la vie dure. Il est à la fois tentant et facile de copier une photo trouvée en ligne. Pourtant, la plupart des images sont soumises au droit d'auteur, ce qui implique le consentement du photographe, ou, lorsqu'un réseau social possède un accord de licence, de l'administrateur du site.

4. Less is more : La simplicité d’une création visuelle est inversement proportionnelle à son impact. A l’heure de l’infobésité, de la multiplicité des écrans et des plateformes, la simplicité et la lisibilité du contenu est le yin de la technologie yang.

5. La vidéo, moteur de l’action : Selon une étude récente d’Animoto, 96% des consommateurs américains estiment qu’une vidéo leur a été utile pour décider d’un achat en ligne.  Ce format augmente la visibilité et optimise le référencement d’un site en ligne, tout en générant l’engagement qu’une entreprise recherche : présentation animée de la société, présentation des produits, interviews de clients favorisent ce bénéfice.

6. Une ergonomie intuitive : La navigation sur un site ne doit pas ressembler à une chasse au trésor. Les informations clés comme les coordonnées, ou les liens vers les réseaux sociaux associés, doivent être accessibles au premier coup d’œil, sous peine d’un taux de rebond élevé, qui traduit une visite infructueuse et impacte le référencement du site au profit… des concurrents.

7. L’information, y compris visuelle, une denrée périssable : Selon une étude de SiteKreator, 75% des entreprises mettent à jour leur site une fois par mois - voire moins. Cette même étude révèle que les bonnes élèves qui rafraîchissent le contenu de leur site Web régulièrement (plus de cinq fois par mois) voient leur trafic augmenter jusqu'à 300%. Contrairement aux idées reçues, une mise à jour ne nécessite pas d’investissement lourd : les fournisseurs d'images libres de droits, comme iStock by Getty Images, proposent des plans de souscription efficaces pour que les PME bénéficient de sites aux visuels impactants, constamment renouvelés.