Mon compte Devenir membre Newsletters

Les produits des PME françaises auront une vitrine près de Shanghai dès 2014

Publié le par

Le centre commercial "l'art de vivre à la française, Parc français" ouvrira ses portes en 2014 près de Shanghai. Ses gestionnaires ont profité du salon Planète PME le 18 juin dernier, pour promouvoir leur projet auprès des PME françaises.

Les produits des PME françaises auront une vitrine près de Shanghai dès 2014

À l'heure où le "made in France" est souvent opposé au "made in China" certaines initiatives inversent la tendance. C'est le cas d'un futur centre commercial chinois qui tenait salon le 18 juin dernier sur Planète PME. Dès 2014, L'art de vivre, Parc français devrait accueillir sur plus de 200 000 m² un espace commercial et culturel sur le thème de la tradition française, à Suzhou, près de Shanghai. Un projet ambitieux qui avait déjà été présenté lors de l'édition 2012 du salon.

Une délégation d'investisseurs et d'entrepreneurs de Suzhou, emmenée par le CITEC-MOFCOM, China International Trading Exchange Center du Ministère du commerce, était présente sur Planète PME pour rencontrer des entreprises françaises qui souhaitent s'implanter dans un centre commercial "made in France". Avec ce projet, le gestionnaire souhaite proposer aux classes moyennes de Suzhou (10 millions d'habitants) ou encore de Shanghai et Hangzhou, des produits de qualité issus de PME françaises.

L'agroalimentaire, le meuble, la culture française à l'honneur

Près d'une centaine de boutiques devraient voir le jour, leur design intérieur devrait par ailleurs être confié à des entreprises françaises. Un hôtel de luxe et des bureaux de standing devraient compléter l'ensemble.

30 % de l'ensemble du projet seront consacrés à l'alimentation et l'agroalimentaire avec des produits issus du terroir français comme les vins, les fromages ou encore le foie gras... 30 % proposeront des produits tels que meubles, vêtements, accessoires de mode et de puériculture. Et la même proportion devrait accueillir des restaurants français. Le but étant de former les visiteurs chinois au goût français et pas seulement au travers de restaurants étoilés du guide Michelin. Enfin, les 10 % restant seront consacrés aux services et à la culture made in France. De nombreuses activités culturelles sont programmées en partenariat avec l'ambassade de France en Chine et le consulat général de France à Shanghai. D'autres seront également organisées en coopération avec certaines grandes entreprises françaises. De quoi contribuer à développer le goût des Chinois, dont le pouvoir d'achat grandit, pour le made in France.