Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaCroissance : les recettes de 7 spécialistes

Publié le par

Un environnement favorable aux entreprises, des sources de financement, une capacité à innover et à exporter, s'appuyer sur des réseaux, partenariats entre grands groupes et PME... Autant de pistes évoquées par sept experts, interrogés sur les ingrédients de la croissance dans les PME.

La recette d'André Marcon, président de CCI France

L'excellence opérationnelle dans un environnement propice

Les leviers de croissance sont de deux natures : l'une humaine, psychologique, et l'autre technique.

Dans la première catégorie, il faut reconnaître qu'un entrepreneur a besoin d'un environnement favorable et de confiance pour avancer. Cela passe par une stabilité réglementaire, une plus grande visibilité sur l'avenir, des incitations plus fortes à créer et à croître.

" En France malheureusement, la fiscalité des plus-values - entre autres freins - n'encourage pas les entrepreneurs à performer ", déplore André Marcon, président de CCI France.

Dans la catégorie des leviers techniques, il y a tout d'abord l'excellence opérationnelle. " Un produit de bonne qualité, adapté au marché, avec un bon circuit de vente est un gage de réussite ", explique André Marcon, qui encourage les patrons à briguer des certifications, type ISO 26 000 (responsabilité sociétale).

Parallèlement, innover s'avère indispensable pour progresser, tout en étant réactif pour pouvoir rapidement mettre sur le marché une offre efficace. L'internalisation, ensuite, est un levier efficace s'il s'accompagne d'une bonne organisation, d'investissements et d'un peu de patience : " Trois ans sont généralement le minimum pour percer à l'étranger ", estime le président de CCI France, rappelant que les CCI offrent un panel de services aux entrepreneurs pour exporter.

Autre volet important : la formation, des collaborateurs et des dirigeants, permet de se mettre à niveau pour anticiper et accompagner la croissance.

Enfin, le financement reste le nerf de la guerre, et André Marcon salue la création de la Bpifrance en tant qu'interlocuteur unique des patrons. À condition que ses décisions restent proches des entrepreneurs et instaurent un climat favorable à la prise de risque et à la croissance.

Ubi i/o, l'accélérateur qui vous emmène dans la Silicon Valley

Comment se faire accompagner à l'export