Mon compte Devenir membre Newsletters

CSTB'Lab : un nouvel accélérateur pour les entreprises innovantes de la construction

Publié le par

Le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) a inauguré mercredi 11 octobre 2017, le CSTB'Lab, son accélérateur de start-up, dont l'objectif est d'accompagner et développer l'écosystème d'entreprises inscrites dans le secteur du bâtiment et du numérique.

CSTB'Lab : un nouvel accélérateur pour les entreprises innovantes de la construction

Promouvoir les entreprises innovantes du secteur du bâtiment et du numérique. Tel est l'objectif que recouvre l'accélérateur CSTB'Lab que vient de lancer le Centre technique et scientifique du bâtiment (CSTB).

Implanté dans les locaux parisiens du CSTB, ce nouvel accélérateur, - unique dans ce domaine - vise à accompagner des start-up innovantes pour développer leur service ou produit dédié au monde la construction. Pour Étienne Crépon, président du CSTB, "ce nouvel outil à disposition nous invite à aborder les problématiques clés de la digitalisation du secteur sous un nouvel angle et ouvrir le plus possible nos processus de collaboration".

Le CSTB'Lab proposera ainsi de nombreux services d'accompagnement et facilitera l'accès des start-up à ses multiples expertises et ressources, que l'organisme produit en interne.

12 entreprises accompagnées

Par ailleurs, adossé au spécialiste des écosystèmes start-up/donneurs d'ordres des secteurs de la construction, du BTP, de l'énergie et de l'immobilier Impulse Partners, le CSTB'Lab permettra aux sociétés incubées de bénéficier d'un support business, de la levée de fonds au développement à l'international.

Pour cette première promotion (2017-2018), le CSTB prévoit d'accompagner une douzaine d'entreprises. Les start-up doivent proposer un service ou un produit présentant une innovation, et développer une activité en lien avec le numérique. Une trentaine de start-up le seront d'ici à trois ans. Pour candidater, il suffit de télécharger un dossier de candidature sur le site du CSTB Lab. Après analyse des candidatures, la start-up est conviée à un oral, devant l'équipe de gestion de l'incubateur.