Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaParis Retail Week : 6 start-up qui digitalisent les points de vente

Publié le par

Digitaliser son magasin pour gagner en performance. C'est ce que proposent, chacune à leur manière, ces start-up rencontrées lors de la Paris Retail Week, lundi 12 septembre 2016 à Paris. Découverte.

Paperscent (Gaudier et Kuppel)

Lancé à l'occasion de la Paris Retail Week, Paperscent est un dispositif connecté dédié aux enseignes de la parfumerie, qui délivre des cartes parfumées personnalisées. Objectif : proposer au client "l'expérience d'un nouveau geste", revendique la marque sur son site Web. L'offre a été développée en mode projet - 4 ingénieurs à temps plein pendant 18 mois - par le groupe Gaudier et Kuppel.

Concrètement, le client, au lieu de pulvériser le parfum qu'il souhaite tester sur une languette, peut tirer cette languette parfumée, où le nom de la marque du parfum s'affiche en surimpression, depuis un distributeur adapté installé dans le rayon. "Cela permet de diviser par trois le nombre de flacons testeurs utilisés", explique Marc Hagiage, dirigeant du groupe. Une façon de rentabiliser, promet-il, son investissement.

Connecté, ce dispositif l'est, parce qu'il permet également de recueillir et d'analyser de la data : nombre de fois où le parfum a été choisi, état des stocks, mais aussi, en mettant l'ensemble des équipements en réseau, l'emplacement du magasin le plus vendeur, par exemple. Une mine d'informations destinées à permettre au commerce d'optimiser sa gestion et ses ventes.

Selon les options choisies, la machine est également capable de proposer au client d'appeler un vendeur ou de réaliser des achats via son smartphone.

Quelles sont les tendances technologiques préférées des investisseurs de la Silicon Valley?

Big Booster accompagne les start-up jusqu'à Boston