Mon compte Devenir membre Newsletters

Go Capital, un fonds de 60 millions d'euros pour les start-up du Grand Ouest

Publié le par

La société de gestion de fonds d'investissement Go Capital annonce le lancement d'un nouveau fonds spécifique à l'amorçage de jeunes pousses innovantes dans le domaine de la technologie. 60 millions d'euros sont budgétés dans ce premier closing dédié aux start-up du Grand Ouest.

Go Capital, un fonds de 60 millions d'euros pour les start-up du Grand Ouest

60 millions d'euros. C'est le montant dont sera doté le futur fonds d'investissement Go Capital Amorçage II, à l'initiative des régions Normandie, Bretagne et Pays de la Loire. Ce nouveau fonds professionnel de capital investissement (FPCI) se positionne comme un partenaire financier de poids pour les start-up du Grand Ouest innovantes et spécialisées dans le domaine de la technologie, en phase d'amorçage.

Les pépites inscrites dans les secteurs de l'économie numérique, de la santé et du médical, des biotechnologies, de la nutrition-santé ou encore des écotechnologies peuvent en bénéficier. Les acteurs de la transition énergétique et de l'innovation de service sont également concernés par ce fonds.

D'après le communiqué, les entreprises éligibles doivent disposer d'un "avantage concurrentiel tangible" dans leur secteur. Concrètement, Go Capital Amorçage II sera amené à investir entre 500 000 et 2 millions d'euros pour un premier financement, "en plusieurs tranches". Des possibilités de réinvestissement sont également envisagées dans la limite de six millions d'euros.

Dans le détail, le premier closing est mobilisé à hauteur de 20 millions d'euros par Bpifrance à travers le Fonds national d'amorçage (FNA) et d'autant par le Fonds européen d'investissement (FEI). Les trois régions souscrivent chacune 3 millions d'euros tandis que le reste est apporté par des banques régionales et des entrepreneurs. Un second closing est envisagé d'ici à la fin de l'année pour atteindre les 80 millions d'euros.

Investir dans l'innovation

Orienté autour de quatre piliers, le fonds Go Capital Amorçage II a été créé pour soutenir financièrement de jeunes start-up innovantes dont la stratégie commerciale est déjà mise au point et "présentant des perspectives de création de valeur importantes".

En parallèle, il vise à accompagner les projets sélectionnés par les accélérateurs interrégionaux, à établir une relation privilégiée entre toutes les parties-prenantes ainsi qu'à poursuivre les missions de recherche publique de la Société d'accélération de transfert de technologie (SATT) Ouest.

Ce fonds nouvellement créé s'ajoute à un premier fonds de capital d'investissement existant depuis 2012, et intitulé Go Capital Amorçage. Créée par les trois régions du Grand Ouest et soutenu par le FNA de Bpifrance, du Fonds européen d'investissement (FEI) et des banques régionales partenaires, le fonds a permis le financement de 25 entreprises innovantes pour près de 80 millions d'euros.