Mon compte Devenir membre Newsletters

La French Tech se dynamise avec 9 réseaux thématiques

Publié le par

Dans le cadre de l'initiative French Tech, le gouvernement a annoncé lundi 25 juillet la mise en place de réseaux thématiques destinés à structurer et accélérer le dynamisme des écosystèmes de start-up. Elle confirme également les métropoles labellisées French Tech en 2014.

La French Tech se dynamise avec 9 réseaux thématiques

En déplacement à Laval lundi 25 juillet 2016, la secrétaire d'État chargée du Numérique, Axelle Lemaire et le ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron ont annoncé la mise en place de réseaux thématiques French Tech. Objectif : structurer l'écosystème de start-up français par domaines d'activités et promouvoir leur développement en France et à l'international.

Ouverts aux différents territoires où existe une communauté de start-up, ces réseaux thématiques visent à soutenir le développement des start-up françaises dans un environnement propice, à travers notamment la création de synergies ainsi qu'à les faire émerger à l'international. Selon les porteurs du projet, les premières actions effectives sont attendues pour la fin de l'année 2016.

Si la finalité du réseau est d'accélérer la croissance des start-up en France, l'intérêt est également de concentrer les efforts en fonction des secteurs d'activité de chaque start-up. "La création de ces réseaux a pour objectif de mettre en relation les acteurs travaillant sur une même thématique, qu'ils soient investisseurs, entrepreneurs ou incubateurs", a expliqué le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, tout en ajoutant qu'ils permettent "d'inclure dans la dynamique de la French Tech d'autres territoires qui ont une réelle excellence thématique".

Ainsi, en parallèle du tissu national des métropoles French Tech existant, la mission French Tech lance neuf réseaux thématiques :

- HealthTech
- Internet des objets
- Edtech, Entertainment
- CleanTech, mobilité
- FinTech
- Securité
- Retail (commerce)
- FoodTech
- Sports

Des réseaux thématiques structurés

Différents dispositifs sont mis en place par la mission French Tech pour soutenir le développement des écosystèmes. D'une part, des bourses destinées à la création de start-up ainsi qu'au financement d'accélérateurs privés sont instaurées. Déjà existants pour les métropoles French Tech, le fond French Tech Accélération et le Pass French Tech sont aménagés.

D'autre part, dans l'objectif d'une ouverture à l'international, la mission French Tech élargit plusieurs programmes de financement et de promotion des start-up aux écosystèmes thématiques comme le French Tech Ticket et le French Tech Hubs notamment.

Renouvelable tous les deux ans, chaque réseau thématique a pour mission de mettre en place des actions concrètes ainsi qu'une feuille de route consacrant la stratégie à adopter. Pour mener à bien les objectifs définis, un référent thématique, désigné en interne, ainsi qu'un secrétaire national, élu par le réseau, sont instaurés et guideront les communautés thématiques de start-up. Si aucune structure légale n'est créée, les représentants de chaque écosystème se réuniront entre trois et cinq fois par an.

Quels territoires sont concernés ?

Si les treize métropoles labellisées French Tech, ainsi que Paris, conservent leur label, vingt-deux écosystèmes répartis sur tout le territoire français ont été sélectionnés et deviennent membres d'un ou plusieurs réseaux thématiques :


Les labels des 13 métropoles French Tech confirmés

Dans le même temps, Emmanuel Macron a annoncé le maintien des labels French Tech aux treize métropoles labellisées depuis 2014. Chaque métropole a fait l'objet depuis le début de l'année 2016 d'une évaluation afin de mesurer les points forts et les points à améliorer. "Au terme de cette évaluation, il est ressorti que toutes les Métropoles ont fait preuve d'une mobilisation remarquable depuis leur création" a notamment réagi le ministre.