Mon compte Devenir membre Newsletters

Livraison d'alcool : Kol, près d'un million de CA en moins d'un an

Publié le par

Lancé officiellement en avril 2016, le service de livraison d'alcool à domicile Kol frôle le million d'euros de chiffre d'affaires et veut passer le cap des 10 millions dans deux ans. Sa recette ? un panier moyen à 44€ et une gamme restreinte, sélectionnée par ses oenologues.

Livraison d'alcool : Kol, près d'un million de CA en moins d'un an

Kol se présente comme un service "de livraison de vin et spiritueux, nuit et jour, au prix des grandes surfaces et à température de dégustation" selon Martin Gunther, co-fondateur. Alors que plusieurs services de ce type existent depuis des années, Kol veut se démarquer en se positionnant comme caviste à domicile. "Nous internalisons 100% de nos stocks, ce qui nous permet de traiter directement avec les producteurs et d'avoir des prix compétitifs."

Entre 80 et 100 références sont ainsi sélectionnées par les oenologues de Kol, assez pour couvrir l'ensemble des besoins de ses clients sans les perdre : "nous préférons une offre limitée mais qui est renouvelée de façon hebdomadaire, pour une partie comprise entre 10 et 30% de notre carte."

Des commandes en hausse de 10% par mois

C'est en cela que le service se distingue de la concurrence "qui n'apporte pas de réelle valeur" selon Martin Gunther. La gamme de Kol comprend ainsi des vins à moins de 10 euros comme des champagnes à 500 euros la bouteille, sans oublier des spiritueux comme le whisky ou la vodka.

"Nous avons des clients qui ont la cinquantaine et qui achètent une bouteille de vin ou de champagne en début de soirée, dans une logique épicurienne, mais aussi une clientèle plus jeune qui achète des spiritueux en milieu de soirée." Le service livre en effet jusqu'à 5h du matin. Sur l'année écoulée, un client recommande en moyenne trois fois.

La start-up assure ainsi plus de 10 000 commandes par mois et devrait passer le cap des 50 000 commandes mensuelles en fin d'année selon Martin Gunther, qui évoque une croissance mensuelle de 10%. Malgré l'absence de montant minimum, son panier moyen se situe aux alentours de 44 euros. " Quatre fois le panier moyen du delivery classique. "

Levée de fonds, nouvelle application et ouverture à Londres

L'ambition de Kol est de réaliser entre 3 et 4 millions d'euros en 2017 et dépasser les 10 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'horizon 2019-2020. Une croissance liée au lancement du service à l'international, avec une ouverture opérationnelle à Londres le 23 avril. " Si tout s'y passe bien, nous ouvrirons quatre nouvelles villes d'ici à la fin de l'année. "

Mais un levier important est à chercher du côté de la présence digitale du service. Seulement disponible sur Apple Store, Kol s'offre pour le 23 avril une nouvelle application mobile qui sera également lancée sur Android, ainsi qu'un site responsive. Sur iOS, le service revendique un taux de conversion de 27%.

Malgré quelques opérations de street marketing, la stratégie d'acquisition de nouveaux clients reste " fortement digitale " explique Martin Gunther, avec un budget majoritairement consacré aux publicités Facebook et Adwords. Pour financer ces différents axes de développement, la start-up finalise un tour de table de plus d'un million d'euros qui sera annoncé dans les prochaines semaines.