Mon compte Devenir membre Newsletters

Viva Technology : l'édition 2017 sera plus internationale

Publié le par

Centré sur les start-up et l'innovation, le salon Viva Technology se tiendra du 15 au 17 juin 2017 à Paris Porte de Versailles. Cette édition promet une série de nouveautés. Découverte.

Viva Technology : l'édition 2017 sera plus internationale

Faire rêver les entrepreneurs autant que le CES de Las Vegas ou d'autres événements mondiaux de la tech... Si le défi est de taille, Publicis Groupe et le groupe Les Échos, coorganisateurs de Viva Technology, salon dédié aux start-up et à l'innovation, l'acceptent. Lors d'une conférence de presse organisée à l'Élysée mardi 21 février 2017 pour lancer la deuxième édition, qui aura lieu du 15 au 17 juin à Paris, ils ont réaffirmé leur ambition mondiale et leur envie de faire de VivaTech un rendez-vous incontournable à l'échelle planétaire.

"On voudrait être l'événement du numérique, à l'image de ce qu'est le Festival de Cannes" pour le cinéma, revendique Maurice Lévy, président du directoire de Publicis Groupe.

La conférence de presse a également été l'occasion de souligner une spécificité de l'événement - sa vocation à créer des liens entre les start-up et les grands groupes via des rencontres, des stands communs... - et de tenter de séduire les start-up présentes dans la salle pour les inciter à participer, d'ici à fin mars, à des challenges dédiés pour gagner leur espace sur le salon.

200 conférences, des nouveaux dispositifs

Concrètement, l'édition 2017 promet d'optimiser les recettes qui ont fonctionné en 2016 et d'"enrichir l'expérience" et "encore plus d'international", assure Maurice Lévy. Si le programme des conférences est en cours d'élaboration, de grands patrons ont déjà confirmé leur présence, comme Eric Schmidt, président exécutif d'Alphabet et ex-p-dg de Google, Daniel Zhang, CEO d'Alibaba ou encore Dan Schulman, CEO de Paypal. Au total, 200 conférences doivent être organisées et 300 intervenants sont attendus pour échanger sur l'impact du digital sur la société.

"On veut aussi plus de fun", ajoute Maurice Lévy, qui annonce, par exemple, l'organisation d'un tournoi de e-gaming.

Par ailleurs, au moins trois nouveaux dispositifs seront déployés : "Talent Connect, pour faciliter la recherche d'emplois dans les métiers du digital, Mentor Connect, pour aider les start-up à trouver des mentors ou encore les Office Hours pour favoriser les rencontres entre les investisseurs, les VC et les start-up", indique le communiqué de presse de lancement.

À noter également, le prix LVMH, qui récompensera une start-up prometteuse (France ou monde).

VivaTech pratique

Le salon se tiendra du 15 au 17 juin 2017 à Paris Porte de Versailles (hall 1). Les deux premiers jours seront réservés aux professionnels et le troisième ouvert au grand public. Plus de 5 000 start-up - dont 20 licornes - et 50 000 visiteurs sont attendus, contre respectivement 5 000 (objectif stable) et 45 000 en 2016. Tarifs : 240 euros le pass 3 jours pour une start-up (tarif early bird au 21 février : 120 euros). Plus d'informations sur le site officiel de l'événement.

>> Pour revivre la précédente édition de VivaTech, c'est par ici : premier jour et deuxième jour

À redécouvrir aussi : nos diaporamas thématiques consacrés aux start-up du retail, de l'environnement, du luxe et de la fintech