Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaAllemagne : 4 start-up qui voient grand

Publié le par

Il s'agit du 3e pays européen le plus actif en termes de levée de fonds en 2017. Sa force : savoir faire grandir rapidement ses start-up. En voici quatre promises à un bel avenir.

E-Volo veut commercialiser les premiers taxis volants

Rien n'est trop fou pour Dubaï, pas même le projet de s'équiper de taxis volants. Sur ce créneau de plus en plus convoité grâce à l'essor des drones, une start-up allemande a su faire la différence. E-volo et son Volocopter 2X ont épaté les émirats lors d'un vol de démonstration à l'automne dernier. Une prouesse renouvelée lors du dernier CES à Las Vegas en janvier 2018. Équipé de 18 moteurs, le Volocopter 2X est capable de décoller et d'atterrir à la verticale.

Il pourra embarquer jusqu'à deux personnes. Pour le moment, sa vitesse moyenne s'élève à 50 km/h et son autonomie n'est que de 30 minutes. L'objectif final de la start-up ? Proposer un appareil totalement autonome, sans interven-tion humaine pour le piloter, destiné à un usage urbain sur de courts trajets.

Depuis 2017, E-Volo compte parmi ses investisseurs le constructeur automobile Daimler, suite à une levée de fonds réussie de 25 millions d'euros. Quant à Dubaï, la ville attend de pied ferme sa première flotte de taxis volants pour 2022.

- E-Volo doit composer avec un concurrent sérieux : la start-up allemande Lilium.

- Équipé du logiciel de contrôle de vol IntelFlight, le Volocopter 2X bénéficie de la caution technologique d'Intel.

- Lors du CES, E-Volo a transporté son premier passager, le p-dg d'Intel Brian Krzanich.

Brexit : de vraies conséquences pour les PME françaises

Export : les PME européennes sont trop frileuses