Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaParis 2024 : 6 start-up qui veulent devenir capitales

Publié le par

L'Hôtel de Ville de Paris a accueilli plus de 1000 start-up jeudi 16 mars 2017 pour un événement organisé autour de la candidature française aux JO 2024. Rencontre avec six d'entre elles venues, notamment, présenter leurs innovations dans la tech, l'événementiel ou encore la communication.

Uavia

Prendre des photos d'installations difficiles d'accès, réaliser des travaux de maintenance ou de réparation, inspecter un site sensible. Loin d'être seulement un loisir, les drones peuvent avoir différents usages en B to B et notamment dans l'industrie. C'est la conviction de la start-up Uavia qui a conçu des drones dédiés à ce secteur d'activité. Leur particularité ? "Nos drones se contrôlent via une application Web, donc ne nécessitent aucun déplacement sur site, et permettent d'accéder à ses données en temps réel", argumente Pierre Pelé, cofondateur.

Et le porte-parole de détailler le business model de la société. "C'est un modèle locatif - pour le drone, la station de recharge et l'appli', relate-t-il. La location mensuelle est comprise entre 4 000 et 15 000 euros par mois.

Pour se développer, la société a levé des fonds publics et privés en 2016. Et elle boucle actuellement une deuxième levée de fonds, auprès de privés passés par l'industrie, d'industriels et de fonds de capital-risque, afin, notamment, de renforcer son équipe.

Ses drones sont produits et testés dans le Morbihan, en Bretagne. Par ailleurs, pour expérimenter, la start-up a tenté - et réussi - un challenge, celui de piloter l'un de ses drones situés en région parisienne, depuis San Francisco, en utilisant uniquement un ordinateur connecté à Internet.

Repères

Siège social : Évry (Essonne) / Locaux : Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne)
Président : Clément Christomanos, 24 ans
Raison sociale : SAS
Date de création : mai 2015
Effectif : 12 personnes
CA 2016 : NC
Twitter : @UaviaDrones

Le Hub Bpifrance recherche 30 start-up pour faire partie de son programme d'accompagnement

La French Tech en Chine : start-up, soyez du voyage !